Académie de cécifoot Nouvelle-Aquitaine

Bienvenue sur la page dédiée à l’académie de cécifoot régionale de la Nouvelle-Aquitaine. Vous trouverez ci-dessous toutes les informations pratiques à son sujet.

La lancement de l’académie de cécifoot Nouvelle-Aquitaine aura lieu le dimanche 20 juin 2021 de 15h à 17h. Il s’agira d’une première séance d’initiation pour permettre aux enfants et aux parents de tester l’activité.

Fréquence d’entrainement : à définir après lancement officiel

Horaires d’entrainement : à définir après lancement officiel

Lieu d’entrainement : Stade du Jard, rue du Jard à Mérignac (33400)


ou dans un des centres de notre partenaire URBAN SOCCER

Encadrement :

Frédéric VILLEROUX
Responsable de l’Académie de cécifoot région Nouvelle-Aquitaine

Effectif :

A venir

Contact

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

World Grand Prix 2021 : phase finale

English version

Principe de la phase finale

Les équipes ayant terminé en 1ère et 2ème position du classement à la fin de la phase préliminaire joueront la FINALE du tournoi.

Les équipes ayant terminé 3ème et 4ème de la phase préliminaire joueront le match de la troisième place du classement final.

Retrouvez le classement actualisé de la phase préliminaire par ici et ci-dessous :

Classement Equipes Joué Gagné Perdu Nuls Différence de buts Points
1 Argentine B1Argentine B1 4 3 0 1 3 10
2 Japon B1Japon B1 4 2 0 2 2 8
3 Thaïlande B1Thaïlande B1 4 2 2 0 1 6
4 Espagne B1Espagne B1 4 1 2 1 -1 4
5 France B1France B1 4 0 4 0 -5 0

Programme de la phase finale

Le match pour la troisième place aura lieu le samedi 5 juin 2021 à 10h30 (heure locale).

La grande finale du tournoi aura lieu le samedi 5 juin à 13h (heure locale).

L’Argentine termine donc à la première place de la phase préliminaire et affrontera le Japon, pays hôte, en finale pour le titre.

Le match de la troisième place opposera l’Espagne à la Thaïlande.

Classement final

L’Argentine conserve donc son titre et remporte le tournoi ! Le Japon, pays hôte, obtient une belle seconde place.
Troisième place pour l’Espagne.
Quatrième place : Thaïlande.
Cinquième place : France

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Historique des équipes nationales

En France, le cécifoot est devenu une discipline sportive à part entière en mars 1998 lors de la toute première Assemblée Générale officielle, marquant le début de la structuration de ce sport dans notre pays et l’organisation des premières compétitions. La constitution d’une équipe nationale pouvait donc désormais débuter, avec le soutien des instances officielles.

En catégorie B1, le tout premier déplacement international de l’équipe de France a eu lieu en septembre 1998 à Sanremo (Italie) lors d’un tournoi amical. Les « Bleus » de l’époque y ont affronté l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie ; des nations déjà bien en place sur la scène européenne.

Au niveau mondial, les compétitions de référence « International Blind Sports Association » (B1 et B2/B3) ont débuté en 1997 avec un premier championnat d’Europe en septembre à Barcelone puis un premier championnat du monde un an plus tard, en septembre 1998, à Campinas (Brésil).

Logo officiel de l’International Blind Sports Association

Quant aux deux catégories françaises (B1 et B2/B3), elles eurent l’occasion de vivre leur toute première compétition officielle lors de l’année 1999 :

  • au second championnat d’Europe de la catégorie B1 à Porto (Portugal) en juin 1999 : la France termina 5ème sur 5 nations engagées
  • au second championnat d’Europe de la catégorie B2/B3 à Minsk (Biélorussie) en octobre 1999 : la France termina 5ème sur 7 nations engagées

Ainsi, depuis ces débuts officiels, les différentes équipes de France participèrent à de nombreuses compétitions internationales de référence s’enchainant à une fréquence régulière :

  • les championnats d’Europe : tous les 2 ans
  • les championnats du Monde : tous les 4 ans (entre deux Jeux Paralympiques)
  • les Jeux Paralympiques : tous les 4 ans (entre deux Mondiaux)

En 2019, une troisième équipe nationale est venue complétée les deux autres : l’équipe de France Espoirs B1.

L’équipe de France Espoirs : l’avenir du cécifoot français
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

La sélection paralympique : mode d’emploi

A la suite de la crise sanitaire que nous connaissons tous, les Jeux Paralympiques 2020 ont été reportés. Ils se dérouleront désormais du 24 Aout au 5 Septembre 2021.

La Fédération Française Handisport s’est adaptée à ce contexte exceptionnel en assurant un haut-niveau d’exigence tout en harmonisant les critères de sélection des athlètes en fonction de la situation actuelle et de l’équité sportive. Cela signifie que la Commission fédérale de la sélection Française est chargée de sélectionner les athlètes qui ont les meilleures chances de décrocher une médaille olympique, et peuvent s’appuyer sur des évènements ou facteurs autres que les compétitions de sélection pour choisir les sportifs qui iront défendre les couleurs de la France à Tokyo.

Logo des Jeux Paralympiques de Tokyo

Combien de joueurs de cécifoot peuvent partir aux Jeux Paralympiques ?

Les Jeux Paralympiques 2020 réuniront environ 4 400 athlètes qui se disputeront 539 médailles. Parmi ces 4 400 athlètes, seuls 64 sont des joueurs de cécifoot. C’est-à-dire qu’il y aura huit équipes – en l’occurrence le Japon, le Brésil, l’Espagne, la Chine, l’Argentine, la Thaïlande, le Maroc et la France – composées de huit joueurs masculins et de deux gardiens de but. Il y a donc dix joueurs sélectionnés par équipe.

L’équipe de France de cécifoot en réunion avec son staff : tous les joueurs ne seront pas sélectionnés pour les Jeux Paralympiques

Quels sont les critères de sélection d’un joueur de cécifoot ?

Pour qu’un joueur soit sélectionné, il doit avoir participé au moins une fois à une compétition internationale de cécifoot entre le 1er janvier 2018 et le 31 mai 2021 et doit avoir le statut international de classe sportive « Confirmé » ou « Révision ».

Le joueur sélectionné doit également être à jour dans sa classification internationale. Dans le cas de la déficience visuelle, cela signifie qu’il doit subir un examen médical officiel par un médecin ophtalmologiste accrédité. Ce test est indispensable pour assurer l’équité des épreuves en “classifiant” les différentes formes de handicap, ici visuel.

Matériel d’examen ophtalmologique

Pour tout athlète n’ayant jamais été classifié, cet examen doit dater de l’année en cours. Chaque tournoi international de référence organisé avant les Jeux Paralympiques peut donner lieu à une classification : les deux premiers jours avant le début d’une compétition y sont toujours consacrés. A noter : aucune classification n’est réalisé pendant la période des Jeux.
Pour un  joueur présentant une pathologie visuelle jugée stable par le médecin ou s’il est non-voyant de naissance, il sera classifié « à vie » et n’aura pas à refaire d’examen officiel.
En revanche, en cas de pathologie visuelle évolutive, la durée de validité de cette classification sera déterminée par l’examinateur afin de permettre des réévaluations régulières en vue de futures compétitions.

Comment se qualifient les équipes nationales de cécifoot pour les Jeux Paralympiques ?

L’équipe qui remporte les championnats du monde de cécifoot est automatiquement qualifiée. Or, le Brésil a gagné les championnats du monde 2018. Il fut donc le premier qualifié.

Ensuite, des championnats régionaux sont organisés en Amérique, Asie, Europe et Afrique pour déterminer qui seront les prochains participants aux Jeux Paralympiques. Chaque région peut envoyer un certain nombre d’équipe aux Jeux Paralympique : l’Amérique peut envoyer 1 équipe, l’Asie – 2 équipes, l’Afrique – 1 équipe et enfin l’Europe – 2 équipes. Et c’est donc à l’issu des championnats d’Europe de 2019 que l’Equipe de France s’est qualifiée, en étant finaliste du tournoi.

Et pour finir, le pays qui accueille le tournoi voit son équipe de cécifoot directement qualifiée pour les Jeux, en l’occurrence le Japon pour cette édition.

Les huit pays en compétition pour la médaille d’or des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020

Ressources complémentaires

Si vous désirez en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à consulter ce lien.

Consultez également la fiche de l’équipe de France de cécifoot B1 : histoire, palmarès, composition.

Article rédigé par Hector Emptaz

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Sensibiliser au handicap par le cécifoot

Les joueurs de cécifoot interviennent régulièrement dans les écoles ou dans les clubs de football auprès d’un public jeune afin de les sensibiliser au handicap.

Les jeunes U10 du FC Vaujours ; Crédit photo : FC Vaujours

Cette notion de handicap peut en effet paraître abstraite pour un enfant évoluant dans un milieu dit “ordinaire”. Pourquoi cette personne ne marche-t-elle pas comme moi ? Pourquoi ne peut-il pas voir ? Comment parvient-il à se déplacer seul ? A courir ? A faire du sport ?

En général, lors de journées dites de “sensibilisation“, toutes ces questions trouvent des réponses. Les enfants rencontrent une personne porteuse d’un handicap qui leur en explique la nature, ses difficultés et les adaptations qui ont dû être mises en place dans leur vie quotidienne.

La pratique d’un sport comme adaptation au handicap

Lorsqu’on présente une déficience visuelle, la pratique d’un sport comme le cécifoot permet de développer considérablement des capacités nécessaires à la vie de tous les jours comme l’orientation spatiale et la perception auditive. Apprendre à écouter son environnement, réagir et se déplacer en conséquence ou encore connaître sa position dans l’espace sont des notions fondamentales dans l’acquisition d’une autonomie. Le handisport peut donc être vu comme un facteur favorisant l’adaptation, le développement de l’autonomie et l’intégration dans la société.

Exemple d’une journée de sensibilisation : rencontre avec les jeunes U10 du FC Vaujours

Le jeudi 22 avril 2021, Yvan Wouandji, joueur de l’équipe de France de cécifoot, a eu l’occasion d’être reçu par le club de football FC Vaujours en région parisienne. Il a alors rencontré les jeunes de la catégorie U10 et leur a fait découvrir son sport, le cécifoot. Mais pas seulement !

Les enfants à l’écoute autour de leurs encadrants ; Crédit Photo : FC Vaujours

Qu’est-ce que le handicap visuel concrètement ?

La première partie de son intervention a été centrée sur l’explication du handicap visuel et sur les moyens qui existent pour accéder à la plus grande autonomie possible dans la vie de tous les jours. Par exemple, à quoi sert la canne blanche qu’une personne non-voyante utilise lors de ses déplacements ?

Explication du fonctionnement d’une canne blanche lors des déplacements ; Crédit photo : FC Vaujours

Ensuite, pour aborder des sujets qui touchent davantage des enfants, il convenait de parler de l’école. Comment un enfant non-voyant fait-il pour apprendre s’il ne peut pas lire ou voir des images ?

Vous, vous apprenez à lire avec vos yeux, nous on apprend à lire avec nos doigts !

Yvan Wouandji, joueur de l’équipe de France de cécifoot

Yvan Wouandji a donc poursuivi son propos sur l’explication du système d’écriture en braille, permettant aux personnes atteintes de déficience visuelle de lire et d’écrire.

Vidéo d’explication du système Braille aux enfants ; Crédit : FC Vaujours

Atelier de découverte du cécifoot

Après toutes ces explications, les enfants n’attendaient plus que de passer à la pratique et de découvrir comment leur propre sport, le football, pouvait être pratiqué par des non-voyants.

Les ateliers ont commencé par l’explication des bases de la discipline : la communication orale. Les joueurs signalent en permanence leur position et leurs actions par la parole. Ils renseignent ainsi  à leurs coéquipiers leurs intentions et les faits de jeu importants.

Les enfants ont appris à se déplacer avec le ballon sans aucun repère visuel, à réaliser des passes ou encore à tirer au but en prenant connaissance de la notion de guidage.

Résumé des ateliers en vidéo

Vidéos et photos réalisées par les encadrants du FC Vaujours, merci à eux !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Ressources documentaires

Documents utiles à la pratique et à l’encadrement du cécifoot en France

Vous trouverez ici une liste de documents pouvant aider un club ou un futur club à accueillir des joueurs déficients visuels en toute sécurité. Le but est de présenter la discipline et le matériel nécessaire à sa bonne pratique aussi bien en terme d’infrastructures que d’équipements pour le sportif lui-même.

“Ce guide présente la discipline du cécifoot: les chiffres, le profil des pratiquants, le matériel, les règles du jeu, la classification, les évènements, la formation, les contacts….”

Fédération Française Handisport – Bureau des Sports

“Ce livret s’adresse à la fois aux dirigeants et aux encadrants des clubs accueillant ou souhaitant accueillir des sportifs déficients visuels. Il aborde différents thèmes essentiels : les formations spécifiques, les financements, les structures où rencontrer le public, l’orientation des sportifs, les dix conseils clés aux encadrants, le guidage sportif et extra-sportif, les principales adaptations à réaliser pour des personnes malvoyantes et pour les personnes non-voyantes…”

Julien Michel et Sandra Mauduit – Fédération Française Handisport

Ce document est accessible dans une version pour malvoyant et une version pour non-voyant.

Ce livret renseigne les équipements nécessaires à la pratique d’un sport avec une déficience visuelle, dont le cécifoot.

“La plupart des disciplines développées par la Fédération Handisport nécessitent un équipement en matériel bien spécifique, qui permet l’accomplissement du bon geste sportif, le confort et la sécurité dans la pratique, l’autonomie et surtout le plaisir du loisir à la compétition. Ce guide matériel recense le matériel sportif spécifique au sein de 18 disciplines sportives.”

Fédération Française Handisport – Charles Hordenneau

“Ce livret de la collection les cahiers des experts décrit les méthode de guidage des sportifs déficients visuels au sein de 7 disciplines sportives. Il décrit notamment le rôle du guide, la technique de guidage, la communication le matériel utilisé, la sécurité, la règlementation ou encore le guidage extra-sportif. Il a été rédigé à partir des témoignages de sportifs, de guides et d’entraineurs expérimentés de la FFH.”

Fédération Française Handisport – Sandra Mauduit

Il existe une version de ce document pour malvoyant et une version pour non-voyant.

Tous ces documents sont disponibles dans le Centre de Ressources de la Fédération française Handisport.

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’équipe de France séniors catégorie B2/B3

[page en cours de construction du fait de la reformation prochaine d’une équipe de France B2/B3]

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

B2/B3 2020/2021 Classement final

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

B1 2020/2021 Classement

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Archives éditions passées

Edition 2019

Coupe de France 2018-2019

Catégorie B1

Précisions sur le déroulement de cette compétition

1° Matchs de poules

  • Les équipes étaient réparties en 4 poules (A, B, C et D)
  • Dans la poule C les équipes ont été départagées par tirage au sort car étaient à égalité de points et avaient également la même différence de buts.

2° Matchs de qualification 

  • Le 1er de la poule A affronte le 1er de la poule B puis le 1er de la poule C joue le 1er de la poule D.
  • Idem pour les équipes classées 2ème et 3ème de leur poule : 2A vs 2B, 2C vs 2D, etc…
  • A noter : Toulouse a été déclarée vainqueur du match 3A vs 3B car absence de troisième équipe en poule A

3° Matchs de classement (dimanche 28 avril 2019)

  • Finale 
  • Places 3 et 4 (petite finale)
  • Places 5 et 6
  • Places 7 et 8
  • Places 9 et 10

Classement final de la Coupe de France B1 2019

Classement Equipes
1Mérignac (SAM) – B1
2 Don Bosco Cécifoot Nantes – B1
3Précy-sur-Oise – B1
4Clermont-Ferrand – B1
5Cécifoot Saint-Mandé – B1
6Racing Club de Lens – B1
7Anderlecht 5 a side – B1
8 
ASECC/OC Ivry – B1
9 Toulouse Football Club – B1
10AVH Paris – B1
11 
SC Schiltigheim – B1

Tous les détails en cliquant sur les liens ci-dessous :

Coupe de France B1 2019

Classement final de la Coupe de France B1 2019

Catégorie B2/B3

Précisions sur le déroulement de cette compétition

Matchs de poules

  • Les équipes étaient réparties en 3 poules (A, B et C)

2° Matchs de qualification et de classement (samedi 27 et dimanche 28)

  • Les deux meilleurs premiers de poule (en nombre de points) se rencontrent. Le leader de la poule restante affronte le meilleur second des poules. Ceci constitue les demi-finales puis la finale.
  • Les perdants des demi-finales se disputent les places 3 et 4.
  • Viennent ensuite les matchs de classement avec un tournoi triangulaire pour les places 5 à 7 puis la particularité que les 2 moins bons troisièmes des poules jouent un mini-tournoi aller-retour pour attribuer les places 8 et 9.

Classement final de la Coupe de France B2/B3 2019

Classement Equipes
1AC Boulogne Billancourt – B2/B3
2Royal Standard Cécifoot Liège – B2/B3
3Association Sportive Villeurbanne Cécifoot – B2/B3
4ASSEC Joinville-le-Pont – B2/B3
5AVH Paris – B2/B3
6Don Bosco Cécifoot Nantes – B2/B3
7Havre Athletic Club Cécifoot – B2/B3
8SC Schiltigheim – B2/B3
9Mons – B2/B3

Tous les détails en cliquant sur les liens ci-dessous :

Coupe de France B2/B3 2019

Classement final de la Coupe de France B2/B3 2019

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’équipe de France espoirs catégorie B1

L’équipe Espoirs lors d’un stage d’entrainement à Schiltigheim en 2019


Prochain tournoi international : à venir

Généralités

Créée en janvier 2019, l’équipe de France Espoirs a pour vocation de détecter les futurs talents du cécifoot national et de les amener progressivement vers un niveau de performance. Il s’agira de consolider les acquis des jeunes joueurs, de développer leurs aptitudes et de perfectionner leur pratique le plus tôt possible dans leur carrière. Ce projet très concret permettra d’assurer un jour la relève de l’équipe de France sénior et de répondre de façon optimale aux exigences du sport de haut-niveau.
Ce jeune collectif se retrouve régulièrement à Schiltigheim (Grand-Est) pour des stages d’entrainement avec déjà deux tournois internationaux amicaux à leur actif. L’histoire de cette équipe ne fait que commencer avec cependant déjà quelques joueurs sélectionnés régulièrement dans le groupe sénior national.


Palmarès

  • Tournois internationaux

    • Bučovice Cup (République Tchèque) 2020 : médaille d’argent (2ème place)
    • Tournoi international de Bruxelles (Belgique) 2019 : 3ème place


Effectif

(lors du dernier regroupement du collectif)

Sélectionneur national espoirs : Rémi GARRANGER

Directeur Sportif : Charly SIMO

Les joueurs

  • Gibril BEN MOHAMMED
  • Allan CASTEL
  • Samuel DEJABRUN
  • Luca LEFAITE
  • Hacène SAHRAOUI
  • Hocine SAHRAOUI
  • Florent SCHMITT

Les gardiens

  • Benjamin GUIBAL
  • Lucas GROSSET
  • Thomas MORGEAU

Le staff

  • Benoit CHEVREAU : entraîneur gardien
  • Matthieu DIEMER : kinésithérapeute
  • Romain FERREUX : préparateur physique
  • Iwan PREVOT : guide et entraîneur des attaquants
  • Frédéric VILLEROUX : entraîneur adjoint
L’équipe de France Espoirs face à l’équipe nationale Suisse – Tournoi International de Bruxelles (juin 2019)

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’équipe de France séniors catégorie B1

Photo officielle de l’équipe de France B1 lors d’un stage d’entrainement à Lens en mars 2021


Prochaine compétition internationale majeure :

Le World Grand Prix 2021 à Tokyo : du 30 mai au 5 juin 2021.

Les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 (décalés du 24 août au 5 septembre 2021)

Matchs à venir / Résultats :

Généralités

Créée en 1998, année de la reconnaissance officielle du cécifoot dans notre pays, l’équipe de France vécut sa première compétition internationale en 1999 lors du second championnat d’Europe de l’Histoire de la discipline. Les premiers résultats significatifs arrivèrent à partir de 2003 et enfin les premières victoires européennes à Nantes en 2009 et Aksaray en Turquie en 2011. La consécration fut obtenue avec l’argent aux Jeux de Londres en 2012. L’équipe de France B1 essuya ensuite de nombreux revers de 2014 à 2018 (année des championnats du Monde à Madrid). C’était sans compter la volonté des joueurs et des membres du staff qui ont su donner un nouvel élan et reformer un collectif conquérant. Le travail a été difficile et intense mais a fini par payer avec, seulement un an après la désillusion de Madrid, une médaille d’argent européenne à Rome. Ce résultat sera synonyme de qualification pour les prochains Jeux Paralympiques de Tokyo. L’équipe reprend ainsi sa place parmi les meilleures nations du cécifoot et espère concrétiser ses efforts prochainement au Japon.


Palmarès
(les résultats majeurs apparaissent en gras)

  • Jeux Paralympiques :

    • Rio de Janeiro (Brésil) 2016 : non qualifié
    • Londres (Royaume-Uni) 2012 : médaille d’argent (2ème place)
    • Pékin/Beijing (Chine) 2008 : non qualifié
    • Athènes (Grèce) 2004 : 5ème place


  • Championnats du Monde :

    • Madrid (Espagne) 2018 : 15ème place
    • Tokyo (Japon) 2014 : 9ème place
    • Hereford (Royaume-Uni) 2010 : 5ème place
    • Buenos Aires (Argentine) 2006 : 5ème place
    • Rio de Janeiro (Brésil) 2002 : 9ème place
  • Championnats d’Europe :

    • Rome (Italie) 2019 : médaille d’argent (2ème place)
    • Berlin (Allemagne) 2017 : 4ème place
    • Hereford (Royaume-Uni) 2015 : 5ème place
    • Loano (Italie) 2013 : médaille d’argent (2ème place)
    • Aksaray (Turquie) 2011 : médaille d’or (1ère place)
    • Nantes (France) 2009 : médaille d’or (1ère place)
    • Athènes (Grèce) 2007 : médaille de bronze (3ème place)
    • Malaga (Espagne) 2005 : médaille d’argent (2ème place)
    • Manchester (Royaume-Uni) 2003 : médaille de bronze (3ème place)
    • Saint-Mandé / Vincennes (France) 2001 : 4ème place
    • Porto (Portugal) 1999: 5ème place


Finale France-Brésil en 2012 aux Jeux Paralympiques de Londres
Crédit photo : France Paralympique – Tous droits réservés

Effectif

(joueurs et membres du staff présélectionnés lors d’un stage d’entrainement de mars 2021)

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Archives saisons passées (B2/B3)

Classement final championnat B2/B3 2018/2019

Cliquez-ici pour accéder au calendrier des phases régionales B2/B3 2018/2019

Cliquez pour accéder au déroulement de la phase finale B2/B3 2018/2019

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Archives saisons passées (B1)

En raison de la crise sanitaire liée au COVID-19, la saison 2019/2020 a été déclarée “blanche”, tous les résultats ont été annulés.

Classement final championnat B1 2018/2019

Cliquez-ici pour accéder au calendrier des phases régionales B1 2018/2019

Cliquez pour accéder au déroulement de la phase finale B1 2018/2019

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Les académies de Cécifoot

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Les équipements d’un joueur de Cécifoot

Un joueur de cécifoot possède un équipement classique commun à toute personne souhaitant jouer au football :

  • un maillot et un short : le maillot doit porter un numéro de 1 à 15, différent pour chaque joueur. La couleur doit être différente entre deux équipes qui s’affrontent pour les distinguer.
    A noter que le gardien de but doit porter un maillot dont la couleur le différencie des autres joueurs de son équipe et des arbitres
  • des chaussettes hautes type « bas »
  • des protège-tibias : ils doivent être recouverts par les chaussettes et offrir un degré de protection adapté
  • des chaussures adaptées au type de terrain (en général synthétique). Elles ne doivent pas comporter de crampons pour éviter tout risque de blessure lors d’un contact avec un adversaire.

Comme évoqué ci-dessus, le cécifoot est un sport de contact donc les joueurs ne doivent porter aucun bijou ou montre sur aucune partie du corps. Rien qui pourrait blesser un autre participant ou le joueur lui-même lors d’un match.

Après cet équipement de football classique, il existe certaines particularités propres au cécifoot. Des éléments de matériel sont communs aux deux catégories de ce sport et d’autres plus spécifiques.

L’équipement commun aux deux catégories (B1 et B2/B3)

Ce ballon spécial possède des caractéristiques précises :

  • il est sphérique
  • possède un système sonore à l’intérieur lui permettant d’être localisé par les joueurs lorsque celui-ci est en mouvement
  • doit avoir une circonférence comprise entre 60 et 62 cm
  • doit être gonflé avec une pression comprise entre 400 et 600 g/cm2 (soit 0,4-0,6 atm)

Nuance pour les B2/B3 en championnat de France : le principe des clochettes à l’intérieur du ballon est le même qu’en B1 mais le système sonore est plus léger. En revanche, à l’international, la catégorie B2/B3 utilise plutôt des ballons de type « futsal » avec pour seule particularité une couleur nettement différente de celle du sol. Les joueurs percevront ainsi visuellement mieux le ballon. La France a choisi d’utiliser les ballons à clochettes pour son championnat national B2/B3 afin de permettre l’accès aux joueurs mal-voyants sévères.

La coloration des ballons B2/B3

Ce sont les règles imposées par l’IBSA (International Blind Sports Federation) pour qu’un ballon soit homologué et donc apte à être utilisé en compétition.

Pendant un match, il est du rôle de l’arbitre de :

  • s’assurer du bon fonctionnement sonore du ballon. Il peut être amené à le remplacer en cas d’anomalie. Aucun changement de ballon n’est autorisé sans son accord. Cependant, les joueurs peuvent signaler à l’arbitre s’ils ne parviennent pas à entendre suffisamment le ballon.
  • signaler la position du ballon en le faisant rouler sous son pied pour qu’il émette un son au cas où celui-ci serait à l’arrêt et qu’aucun joueur ne parvienne à le localiser.
  • stopper le match si le ballon éclate ou est endommagé.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo sonore (⚠️ merci donc d’activer le son ⚠️) vous permettant d’entendre le bruit produit par le ballon lorsqu’il se déplace. Sur la vidéo, une personne se tient debout, agite le ballon puis le fait tomber au sol et fait mine de le passer à un coéquipier.

Les équipements spécifiques aux joueurs B1

En catégorie B1, les joueurs sont non-voyants ou mal-voyants alors que le gardien est, lui, voyant. Pour mettre tous les joueurs de champ à égalité au niveau visuel, ceux-ci devront mettre un bandeau sur leurs yeux.

Le bandeau B1, portant ici le numéro 10
Crédit Photo : Benjamin Guibal

En compétition nationale et internationale, le bandeau sera doublé de patchs oculaires. Ils seront collés sur la peau au niveau de chaque œil ; le bandeau sera placé par-dessus.

Ces deux équipements doivent répondre aux caractéristiques suivantes :

  • le bandeau : il doit être placé sur les yeux et être constitué d’une matière opaque, absorbante et rembourré sur le devant. Les joueurs ne doivent pas voir au travers.
Le bandeau de l’équipe de France

les patchs oculaires : pour être certain que les joueurs soient bien à égalité au niveau visuel, même avec les masques, on applique sur leurs yeux fermés des patchs occultants

Exemple d’un patch oculaire

A chaque début de match, l’arbitre vérifie que les patchs et les masques soient bien en place avant de débuter la partie. Il en va de même lors d’un remplacement, un temps-mort ou à la reprise du jeu après la mi-temps. Il est interdit de retirer son masque pendant un match.

L’équipement spécifique aux joueurs B2/B3

En catégorie B2/B3, les joueurs sont mal-voyants. Pour rappel, on distingue deux sous-catégories :

  • un joueur classifié B2 a une acuité visuelle maximale de 1/20ème et un champ visuel maximal de 5°
  • un joueur B3, quant à lui, possède une acuité visuelle comprise entre 1/20ème et 1/10ème et un champ visuel compris entre 5° et 20°

L’équipement spécifique aux joueurs de cette catégorie est le bandeau B2/B3 : nouveauté de la saison 2020/2021 en championnat de France uniquement.

Il sera porté sur le front de chaque joueur avec les caractéristiques suivantes :

  • il aura une couleur différente par équipe, en plus des maillots distinctifs. Il permettra donc d’aider visuellement un joueur à se repérer sur le terrain par rapport à ses concurrents et ses coéquipiers
  • il permettra de différencier les participants de différentes sous-catégories
  • pour un spectateur venant assister à un match, il l’aidera à identifier les différences de classification entre les joueurs et ainsi mieux comprendre le fonctionnement de la discipline
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

La Commission Cécifoot Handisport (CCH)

Présentation

La Commission Cécifoot Handisport (CCH) est placée sous l’égide de la Fédération Française Handisport. Elle a pour but d’organiser, de diriger et de développer le cécifoot en France et dans les départements d’Outre-Mer. Elle est garante de la bonne pratique de la discipline et de la sécurité de ces joueurs licenciés.

La CCH se réunit une fois par an en Assemblée Générale afin de rendre compte aux différents clubs de la gestion et de l’organisation de la discipline. Chaque membre de la Commission dresse ainsi son bilan et en présente les conclusions aux différents acteurs nationaux du cécifoot.

L’Assemblée Générale 2019 de la Commission Cécifoot Handisport, présidée par son Directeur Sportif

Les moyens d’action de la Commission Cécifoot Handisport

  • L’organisation de compétitions de toute nature entre les associations affiliées, les comités départementaux et régionaux et de toutes manifestations sur le plan local, national et international ainsi que les sélections de toute nature
  • L’implantation de structure de concertation à vocation interrégionale
  • La publication et la diffusion de toutes documentations et de tous règlements relatifs à la pratique du Cécifoot
  • La tenue de réunions périodiques, l’organisation de formations, conférences, stages et démonstrations
  • L’aide morale et matérielle à ses licenciés

Les membres de la Commission Cécifoot Handisport pour la saison 2020/2021

  • Directeur Sportif : Charly SIMO
  • Référent technique général et coach B1 : Toussaint AKPWEH
  • Référent Compétitions : Nicolas BLOT
  • Référent Arbitrage : François CARCOUET
  • Référent Relève U23 et Directeur des académies de cécifoot : Rémi GARRANGER
  • Référent B2/B3 : Matthieu MUNDUBELTZ
  • Référent communication : Benjamin MAIRE
  • Référent Intendance matériel : Eric GUILBERT
  • Référent médical : Daniel MARTINS
  • Responsable Formation : Charly SIMO
  • Représentant des joueurs : Frédéric VILLEROUX
  • Développement et Promotion : Michael DERENSY
  • Référent Guide et développement : Yannick LE COLVEZ 
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram