World Grand Prix 2021

Le World Grand Prix est un tournoi international officiel de cécifoot référencé par l’IBSA (“International Blind Sports Association”). L’édition 2021 se déroulera à Tokyo du 30 mai au 5 juin 2021. La compétition sonne comme une répétition des Jeux Paralympiques qui se dérouleront également à Tokyo.

Les équipes engagées

Cinq équipes participent à l’édition 2021 du tournoi : le Japon, l’Espagne, la Thaïlande, la France et l’Argentine (tenante du titre !).

Ces cinq équipes participeront également aux Jeux Paralympiques de Tokyo : du 24 août au 5 septembre 2021.

Déroulé du tournoi

Les équipes s’affrontent chacune une fois dans une phase préliminaire. A l’issue de cette phase préliminaire, un classement est établi. Les deux premiers du classement joueront une finale. Les 3ème et 4ème s’affronteront pour la troisième place du tournoi. Le 5ème du classement préliminaire conservera la 5ème place définitive.

Localisation du tournoi

Le tournoi se déroule dans l’arrondissement spécial de Shinagawa, l’une des 23 zones formant la métropole de Tokyo, capitale du Japon. Cet arrondissement compte à lui seul environ 345 000 habitants.

Les rencontres du World Grand Prix se joueront plus précisément au Tennōzu Park, déjà connu par les joueurs de cécifoot pour avoir accueilli les éditions précédentes du tournoi.

Calendrier complet de la phase préliminaire

(tous les horaires affichés sont en heure locale
10h30 à Tokyo = 3h30 à Paris
13h à Tokyo = 6h à Paris)

Retrouvez le classement actualisé de la phase préliminaire par ici.

Calendrier de la phase finale du tournoi :

Le match pour la troisième place aura lieu le samedi 5 juin 2021 à 10h30 (heure locale).

La grande finale du tournoi aura lieu le samedi 5 juin à 13h (heure locale).

Décalage horaire et retransmissions

Le Japon compte + 7h de décalage horaire avec la France. Quand il est 13h à Tokyo, il est 6h du matin à Paris.

Tous les matchs seront retransmis en direct sur le site officiel de l’événement.

Conditions sanitaires

Le tournoi se déroulera sans spectateur. Les membres de chaque équipe seront testés pour le COVID-19 avant le départ et régulièrement pendant toute la durée de la compétition.

Les zones de circulation seront restreintes pour tous afin de limiter au maximum les contacts. Ce protocole a été établi par les autorités japonaises pour garantir la sécurité de tous.

Les joueurs de l’équipe de France sélectionnés

Voici la liste des joueurs et membres du staff de l’équipe de France B1 qui partiront à Tokyo pour disputer le World Grand Prix 2021 :

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Rassemblement des Espoirs du cécifoot du 14 au 16 mai 2021

L’équipe de France Espoirs se retrouvera à Schiltigheim du 14 au 16 mai 2021 pour un stage d’entrainement.

Lors du dernier stage à la fin du mois de février dernier, les Espoirs du cécifoot ont eu droit à un bilan de leurs capacités physiques et techniques. Ils sont repartis de Schiltigheim avec des objectifs de travail personnel. Ce regroupement à venir donnera l’occasion au staff de vérifier si les plans d’entrainement individuels ont été bien suivis et donc de mesurer l’implication de chacun.

Les objectifs du stage

Le thème principal des entrainements du week-end sera le travail OFFENSIF : la capacité à se créer des occasions, prendre des initiatives et à les concrétiser.
Des ateliers sous forme de duels en un contre un seront organisés afin de développer le sens de l’attaque et de la saisie d’opportunités de nos jeunes joueurs.

Tir d’une double pénalité lors d’un stage de l’équipe de France Espoirs

Les joueurs et membres du staff sélectionnés

  • Les joueurs :
    • BEN MOHAMMED Djibril
    • CASTEL Allan
    • DEJABRUN Samuel
    • GUIBAL Benjamin (gardien)
    • GROSSET Lucas (gardien)
    • LEFAITE Luca
    • LEFEVRE Corentin
    • MORGEAU Thomas (gardien)
    • SAHRAOUI Hocine
    • SCHMITT Florent
  • Le staff :
    • CHEVREAU Benoit : coach gardien
    • DIEMER Mathieu : kinésithérapeute
    • FERREUX Romain : préparateur physique
    • PREVOT Iwan : guide offensif
    • VILLEROUX Frédéric : coach assistant
    • GARRANGER Rémi : coach principal
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’équipe de France B1 au Japon pour le World Grand Prix

Nouvelle étape dans la préparation pour les Jeux Paralympiques : la France va participer au World Grand Prix qui se déroulera également à Tokyo du 30 mai au 5 juin 2021. Il s’agit du premier tournoi officiel de l’IBSA (“International Blind Sport Association”) depuis près de 18 mois !
L’équipe de France B1 répondra donc présente lors de ce rendez-vous incontournable du cécifoot mondial au Japon, sonnant comme une répétition des Jeux Paralympiques.

logo officiel de l’International Blind Sport Association

Une partie des meilleures équipes mondiales de cécifoot se retrouvera à Tokyo en cette fin mai 2021. Les Bleus auront l’opportunité de se mesurer au Japon, à l’Argentine (gagnante de la précédente édition du World Grand Prix), à la Thaïlande et enfin à l’Espagne. De très beaux matchs en perspective qui seront retransmis en direct sur le site officiel de l’événement.

Quelle sera la stratégie de la France ?

Après avoir réalisé une série de matchs face à l’Espagne en avril dernier, le sélectionneur national, Toussaint Akpweh, a eu l’occasion de tester différentes configurations tactiques. Certaines ont été payantes (avec notamment une victoire 4 à 0) tandis que d’autres se sont avérées moins concluantes.

La question du moment paraît donc légitime : va-t-il, cette fois-ci, continuer de réaliser des essais de configuration ou son objectif est-il de remporter le tournoi ?

La situation du sélectionneur est assez délicate. Pour les joueurs, le staff et l’ensemble des supporters, une victoire dans un tournoi de cette importance serait capitale pour le moral. Elle permettrait d’emmagasiner de la confiance avant les Jeux.
D’un autre côté, l’objectif prioritaire étant, a priori, la médaille paralympique : n’est-il pas trop tôt pour dévoiler nos stratégies ? Si nos adversaires peuvent observer attentivement (et ils vont le faire !) notre façon de jouer, ils auront largement le temps de s’adapter de de réfléchir à des parades pour mieux nous contrer.

La stratégie s’annonce complexe : montrer ses forces à tous pour impressionner nos adversaires ou ne pas trop en dévoiler et créer la surprise ?

La France à l’échauffement avant un match face à l’Espagne en avril 2021 : conduite de balle puis tir au but

Programme du World Grand Prix

L’équipe de France B1 décollera pour Tokyo le 26 mai avec un premier match prévu le 30 mai 2021, dès le premier jour du tournoi, face à nos hôtes, le Japon.

Le match d’ouverture devrait opposer la Thaïlande à l’Espagne suivi ensuite de l’affrontement Japon-France.

Le programme complet ainsi que les joueurs français sélectionnés seront communiqués très prochainement sur notre site.

Cet événement sera sans spectateur et respectera des mesures sanitaires strictes : tests réguliers de tous les participants et encadrants, zones de circulation restreintes et limitation maximale des contacts.

Comme évoqué plus haut, tous les matchs seront retransmis en direct sur le site internet du tournoi. Il existe un décalage horaire de + 7h entre Paris et Tokyo.

Un dispositif spécial Cécifoot France

Notre site internet et tous nos réseaux Cécifoot France développeront un dispositif spécial pour que vous puissiez suivre cet événement depuis la France et en français. Des pages dédiées seront créées pour relayer les scores, le programme, les classements, les buteurs français et bien sûr les liens pour suivre les matchs en direct.

Restez connectés, d’autres informations arriveront prochainement !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’académie régionale Grand-Est de cécifoot est maintenant lancée !

Le samedi 1er mai 2021 est née l’académie régionale Grand-Est de cécifoot dans la ville de Schiltigheim. Cette académie est la seconde à être créée après celle des Hauts-de-France en septembre 2020. Quatre enfants et leurs parents ont pu se rassembler autour de leur passion pour le football et la découverte de son adaptation aux personnes atteintes de déficience visuelle : le cécifoot.

Arda, Souleymen, Nathan et Nolan avec leurs encadrants du jour
Crédit photo : Laurie SCHLIENGER

Un encadrement de qualité tout au long de la matinée a permis de mettre en confiance parents et enfants dans la pratique d’un sport et du football particulièrement en toute sécurité.

Explication des règles du cécifoot

La découverte de la discipline a débuté par une explication des règles du cécifoot : nombre de joueurs, évolution sur le terrain et guidage notamment. Enfants et parents ont également pu découvrir le ballon spécial réservé au cécifoot qui contient des grelots à l’intérieur afin de créer un bruit lors de sa mise en jeu.

Un enfant se déplace vers un ballon, agité par un des encadrants
Crédit photo : Laurie SCHLIENGER

Prise de repères sur le terrain

Pour pouvoir se déplacer et évoluer sur un terrain de cécifoot sans la vue, il faut en mémoriser les dimensions et prendre des repères de positionnement. C’est la raison pour laquelle le cécifoot, pratiqué dès le plus jeune âge, est un excellent moyen de développer son orientation spatiale en cas de déficience visuelle.

Un enfant repère par le toucher les limites du terrain de cécifoot
Crédit photo : Laurie SCHLIENGER

Jeux techniques : passes, conduite de balle et tirs

Après la théorie et la prise de repères, place au jeu avec des exercices techniques ! Les enfants ont pu essayer de maîtriser le ballon entre leurs pieds ou encore de se faire des passes entre eux. Un excellent exercice de coordination pour de futurs talents.

Essai de conduite de balle par un des enfants en découverte du cécifoot
Crédit photo : Laurie SCHLIENGER

Les enfants et leurs parents ont également pris connaissance de la notion de guidage, très importante dans le cécifoot. Le guide est présent derrière la cage adverse pour orienter son joueur avec la parole et lui indiquer la localisation du but. Fondamental pour un tir et surtout un éventuel but lors d’un match !

Le guide tape dans ses mains à gauche puis à droite du but pour que le jeune tireur repère la position des poteaux. Il devrait ensuite tirer entre ces deux poteaux et tenter de tromper le gardien en marquant un but.
Crédit photo : Laurie SCHLIENGER

Conclusion

Au terme de la matinée, les sourires étaient sur toutes les lèvres : parents et enfants étaient conquis par ce moment de plaisir partagé.

Arda, Souleymen, Nathan et Nolan, les 4 enfants présents ce jour, ont d’ailleurs résumé leur expérience par des mots comme “super”, “extraordinaire” ou encore “hâte que ça recommence”.

Et la suite ?

Le 5 juin 2021 aura lieu une seconde initiation avec d’autres enfants de la région Grand-Est avant une ouverture prochaine aux inscriptions pour les sessions d’entrainement régulières dès la saison à venir !

Un enfant s’apprête à tirer au but. Une future star du cécifoot ?
Crédit photo : Laurie SCHLIENGER

Un grand merci à tous nos partenaires sans qui cette journée n’aurait pas été possible. Bravo aux enfants et à leurs parents qui se sont lancés dans cette aventure et félicitations aux encadrants de l’académie Grand-Est qui promet d’avoir de belles heures devant elle !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’Entretien Cécifoot France : Martin BARON fait le point sur la préparation paralympique des Bleus

L’équipe de Cécifoot France a pu réaliser un entretien avec Martin BARON, joueur de l’équipe de France de cécifoot, lors du dernier stage d’entrainement du collectif à Lens.

Son palmarès est impressionnant avec notamment deux titres de champion d’Europe en 2009 et 2011, une médaille d’argent paralympique à Londres en 2012 et plus récemment il termina vice-champion d’Europe à Rome en 2019.

Martin BARON
Né le 25 juillet 1987
Sélectionné en équipe de France B1 sénior de cécifoot
Joueur du Bondy Cécifoot Club

Il revient avec nous sur la préparation des Bleus et sur les prochains Jeux Paralympiques de Tokyo fin août prochain : du 24 août au 5 septembre 2021.

Merci à vous tous de nous suivre, retrouvez prochainement les Bleus dans leur tournoi de préparation à Madrid. Plus d’infos et calendrier des rencontres ? c’est par ici.

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Lancement de l’académie de cécifoot Grand-Est le 1er mai 2021 !

L’académie de cécifoot régionale Grand-Est ouvre officiellement ses portes le samedi 1er mai 2021. Elle rejoint sa consœur, l’académie Hauts-de-France, créée en septembre 2020.

Le but est de permettre à des jeunes déficients visuels (entre 7 et 16 ans) de pratiquer leur passion pour le football sous la forme du cécifoot. L’événement s’organisera en différents ateliers de découverte pour les jeunes mais aussi pour les parents. La pratique du football par des enfants déficients visuels est encadrée par des éducateurs expérimentés dans la discipline pour un jeu en toute sécurité.

Intéressé ?

Si tu es déficient visuel et passionné de football dans la région Grand-Est, n’hésite pas à venir découvrir le cécifoot.
Ou si vous êtes parent d’un enfant déficient visuel, n’hésitez pas lui faire découvrir ce sport accessible en toute sécurité.

Inscriptions / Renseignements

Informations pratiques

  • Lieu : Stade de l’Aar (Sporting Club Schiltigheim), 3 bis avenue Pierre Mendès-France à Schiltigheim (67300)
  • Date et horaires : samedi 1er mai 2021 de 10h à 12h
  • Informations sur les académies de cécifoot en général ? Par ici.
  • Une académie de cécifoot déjà en place ? Par là.
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’équipe de France B1 face à l’Espagne dans une série de matchs de préparation paralympique

Une excellente nouvelle dans le contexte actuel : la préparation de l’équipe de France B1 pour les Jeux Paralympiques de Tokyo va pouvoir s’accélérer !

Une série de matchs amicaux face à des sélections étrangères a été programmée. Les stages d’entrainement sont un excellent moyen de progression en équipe sur le plan technique et tactique mais l’opposition réelle en match est encore plus formatrice. Le collectif pourra en effet mieux situer son niveau de jeu en situation réelle et déclencher d’éventuelles régulations avant le jour J.

Une première série de matchs face à l’Espagne

Du 16 au 18 avril 2021, l’équipe de France B1 se rendra à Madrid pour son premier match international depuis les Championnats d’Europe de Rome en septembre 2019.

Match amical à Madrid en préparation de l’Euro 2019 : Espagne vs France

Quatre matchs seront au programme face à la sélection espagnole, une des meilleures d’Europe. En voici le calendrier ci-dessous :

Rappelons que les Bleus ont perdu la finale du dernier Championnat d’Europe face à cette même équipe espagnole. Le test sera donc excellent avant les Jeux Paralympiques de Tokyo fin août prochain.

D’autres déplacements au programme

Si le contexte sanitaire le permet, ce ne sera pas le seul déplacement de notre équipe nationale de cécifoot. Les informations vous seront transmises dès que possible.

Le but de ces futurs déplacements sera de mettre l’équipe face à une opposition proche de celle qu’elle rencontrera pendant les Jeux. Il s’agira de mettre l’accent sur la préparation tactique et l’essai de différentes combinaisons et animations de jeu.

L’équipe de France B1 en déplacement à Madrid en juillet 2019

Restez connecté sur nos réseaux pour de prochaines informations.

Pour suivre l’actualité du cécifoot, c’est par ici.

Infos et palmarès de l’équipe de France B1, c’est par .

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Académie de cécifoot Grand-Est

Bienvenue sur la page dédiée à l’académie de cécifoot régionale Grand-Est. Vous trouverez ci-dessous toutes les informations pratiques à son sujet.

Reportage vidéo sur l’académie Grand-Est lors de son ouverture
Merci au District de Football d’Alsace !

L’académie Grand-Est de cécifoot est officiellement lancée depuis le samedi 1er mai 2021 par une initiation pour de jeunes enfants déficients visuels avec des démonstrations et ateliers pratiques. Retrouvez les informations et le retour sur les différentes activités de l’événement par ici.

Le groupe présent lors du lancement le 1er mai 2021
Crédit photo : Laurie SCHLIENGER

Une seconde initiation est prévue le 5 juin 2021 avant le début des inscriptions aux séances régulières de la prochaine saison. Inscrivez-vous par ici ! Plus d’informations sur cet article.

Fréquence d’entrainement : à définir après lancement officiel

Horaires d’entrainement : à définir après lancement officiel

Lieu d’entrainement : Stade de l’Aar (Sporting Club Schiltigheim), 3 bis avenue Pierre Mendès-France 67300 Schiltigheim

ou dans un centre de
notre partenaire URBAN SOCCER
48 Chemin Haut
67200 Strasbourg

Encadrement

Rémi GARRANGER
Responsable de l’académie
de cécifoot région Grand-Est
Directeur des Académies de cécifoot

Effectif

A venir

Contact

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’Entretien Cécifoot France : Lucas GROSSET, un gardien plein d’ESPOIRS

L’équipe de Cécifoot France était présente lors du dernier rassemblement de notre équipe nationale B1 à Lens en mars dernier. L’occasion de rencontrer un de ses membres le plus récent, désormais pleinement intégré dans ce collectif : Lucas GROSSET. D’abord sélectionné en Equipe de France Espoirs dès sa création il y a deux ans, ce gardien du RC Lens Cécifoot se fait progressivement remarquer du staff de l’équipe sénior. Il participe maintenant aux stages d’entrainement des deux équipes nationales !

Présentation

Lucas GROSSET
Né à Lille le 12 juin 1997
Gardien du RC Lens Cécifoot
Sélectionné en Equipe de France Espoirs B1
Sélectionné en Equipe de France Séniors B1

L’entretien

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Pour les Jeux de Tokyo, la sélection passera par l’adaptation !

Du 12 au 14 mars 2021, l’équipe de France B1 était en stage de préparation pour les Jeux Paralympiques de Tokyo. Le collectif se retrouvait au Centre Technique de la Gaillette à Lens avec comme idée de défendre au mieux sa place en sélection nationale.

Des objectifs bien précis

Dès le début du stage, le staff technique avait des objectifs bien déterminés. En effet, devant les profils très différents des équipes adverses à Tokyo, la stratégie de jeu ne peut absolument pas être unique. Pas question d’opposer les mêmes arguments au Brésil et à la Chine.

L’objectif principal était donc de travailler sur les différentes combinaisons possibles en match afin de permettre au coach d’adapter sa stratégie en fonction de l’équipe affrontée.

Le groupe se réunit au bord du terrain pour écouter les objectifs de la séance du jour

Une préparation rigoureuse

Pour que chaque joueur soit définitivement prêt le jour J et qu’aucun stress extérieur ne vienne les perturber, il convient de mettre en place une routine rigoureuse. Notamment au niveau de l’échauffement. Ainsi, pendant ce stage, chaque jour, les préparateurs physiques du staff de l’équipe de France ont travaillé à installer un rituel d’échauffement. Chaque match ou entrainement peuvent être ainsi abordé avec davantage de sérénité. Le jour J, les joueurs et les gardiens n’auront pas à se demander quoi faire pour être prêt à jouer leur match, cette routine aura été répétée de nombreuses fois à l’entrainement.

Echauffement statique des joueurs le long de la barrière avant de passer à une phase dynamique

Aucun moment de répit

Les journées de stage ont été rythmées par beaucoup de mini-matchs d’entrainement : le groupe a été divisé en trois équipes ; deux s’affrontaient pendant qu’une autre réalisait des exercices physiques avec les préparateurs. Pas de répit, tout s’enchaînait très vite pour les joueurs, le temps filant à toute vitesse.

Exercices de gainage avec les préparateurs physiques pour l’équipe qui ne joue pas

Ce stage a également été marqué par le retour sur le terrain de Gaël Rivière après plusieurs mois d’arrêt dans les suites d’une opération du genou. Même s’il ne peut pas encore jouer à 100 %, il apparaissait très important pour le staff qu’il soit sur le terrain avec ses coéquipiers. Les exercices les plus contraignants pour son genou, comme les oppositions en match, lui ont été évités afin de le préserver. Il a cependant pu reprendre certaines gammes techniques avec, pendant les temps-morts, une prise en charge par le staff médical.

Prise en charge en kinésithérapie d’un joueur en reprise progressive dans les suites d’une blessure

Le niveau de jeu ne suffira pas

Lors d’une réunion entre les joueurs et le staff technique, la question sensible de la sélection a été abordée. Les mots du coach ont été très clairs : il ne suffira pas d’avoir un excellent niveau technique pour faire partie du voyage au Japon. Le profil de joueur recherché sera un joueur qui peut s’adapter à différentes combinaisons tactiques. La sélection sera donc conditionnée par la capacité à faire varier son jeu. Autrement dit, rien n’est encore fait, aucune liste n’est constituée pour le moment, chaque joueur possède ses chances de partir défendre les couleurs de la France au Japon. Néanmoins, tôt ou tard, des décisions devront être prises. Il reste encore un peu de temps aux joueurs pour travailler sur les points évoqués ci-dessus et gagner le précieux sésame.

Le sélectionneur national, Toussaint Akpweh, en pleine discussion avec un joueur sur le terrain

Bon courage à tous les joueurs et allez les Bleus !

Vous ne vous souvenez plus des joueurs qui ont été sélectionnés lors ce rassemblement ? Suivez ce lien.

En savoir plus sur l’équipe de France B1 de cécifoot, c’est par ici.

Les autres équipes de France de cécifoot ? C’est par .

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’heure des choix pour l’équipe de France de cécifoot ?

C’est le grand retour de l’équipe de France sénior à Lens, au Centre Technique de la Gaillette. Le prochain stage d’entrainement aura en effet lieu les 12, 13 et 14 mars 2021.

L’équipe en plein entrainement sur le terrain : prise de ballon le long de la barrière

L’heure des choix ?

Nous sommes maintenant à moins de 6 mois des Jeux Paralympiques de Tokyo ! Ce stage sera certainement l’occasion pour le staff technique de débuter une réflexion : qui seront les joueurs sélectionnés pour représenter la France au Japon ?

A chaque rassemblement, les meilleurs joueurs du cécifoot français sont convoqués mais malheureusement il ne sera pas possible de tous les amener. Une délégation officielle ne peut comporter que 8 joueurs et 2 gardiens de but.

Ainsi, ce stage sera probablement décisif : chaque joueur aura à cœur de démontrer sa valeur et son rôle au sein de l’équipe de France.

La balle est en jeu, un joueur la conduit en direction d’une barrière latérale avec deux défenseurs positionnés pour l’intercepter

Les joueurs et membres du staff convoqués en stage :

  • Les joueurs
    • Martin BARON
    • Hakim AREZKI
    • Babacar NIANG
    • Gaël RIVIERE
    • Tidiane DIAKITE
    • Frédéric VILLEROUX
    • Khalifa YOUME
    • Michael MIGUEZ
    • Fabrice MORGADO
    • Yvan WOUANDJI
    • Jérôme PENISSON
    • Lucas GROSSET (gardien)
    • Benoit CHEVREAU (gardien)
    • Jérémy SAUFFISSEAU (gardien)
    • Alessandro BARTOLOMUCCI (gardien)
  • Les membres du staff
    • Daniel MARTINS : ostéopathe et kinésithérapeute
    • Daniel MERIC : médecin et ostéopathe
    • Benjamin MAIRE : kinésithérapeute & média
    • Adrien CARAU : préparateur physique – Pôle Paris
    • Pierre-Alexandre MOULIN : préparateur physique – Pôle Bordeaux
    • Yannick LE COLVEZ : guide
    • Toussaint AKPWEH : coach et sélectionneur national
    • Charly SIMO : Directeur Sportif

Bon stage à l’ensemble du collectif France B1 !

Pour en savoir plus sur l’équipe de France séniors B1 de cécifoot , suivez ce lien : historique, palmarès et composition de l’équipe.

Les autres équipes nationales vous intéressent ? C’est par ici.

Un duel : le porteur du ballon contre un seul défenseur. Répétition d’une défense individuelle
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Du travail personnel au programme de l’équipe de France Espoirs B1 !

Le week-end dernier, les 19-20 et 21 février, l’équipe de France de cécifoot espoirs avait rendez-vous à Schiltigheim pour le tout premier stage d’entrainement de cette année 2021 !
Il s’agissait pour le staff de faire un bilan des capacités physiques et techniques des joueurs ainsi que des gardiens.

L’équipe de France Espoirs à l’échauffement

Ce rassemblement a permis de mettre en évidence un esprit travailleur avec une excellente implication tout au long du week-end. Les joueurs sont motivés et conscients des efforts qu’il reste à fournir.

Un entrainement physique intensif

Au delà des tests physiques et techniques, l’ambiance a été studieuse avec des ateliers de travail particulièrement intenses !

Exercices de course en montée de bon matin

Rappelons que l’objectif principal de ce collectif est de guider des jeunes joueurs vers la performance. Les tests de ce week-end ont montré qu’un de moyens pour y parvenir sera de fournir un grand travail personnel.

Du travail collectif avec ballon

Pour des joueurs qui n’ont pas forcément l’habitude de jouer régulièrement ensemble, il convient de créer une dynamique d’équipe en répétant des combinaisons techniques sur le terrain. Le temps de jeu avec ballon a été également un temps fort de ce stage !

Travail d’opposition en situation de match : un attaquant tente de percer la défense adverse

Des objectifs bien définis en vue d’un prochain stage

Chaque joueur est donc reparti du stage avec des objectifs de travail lui permettant de développer ses capacités / points faibles en vue d’un prochain stage. Probablement en avril.

D’ici là, bon courage à toute l’équipe : vous êtes la relève du cécifoot français, nous comptons sur vous !

Pour rappel : la liste des joueurs et des membres du staff sélectionnés pour ce stage

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Equipe de France Espoirs B1 : le grand retour à l’entraînement

Un stage programmé les 19, 20 et 21 février 2021

La dernière fois que le collectif espoirs s’était réuni, c’était en septembre dernier pour leur compétition internationale de référence de 2020 : la Bučovice Cup en République Tchèque. Rappelons qu’ils ont terminé le tournoi à une très belle seconde place face aux grecs de Pirsos Thessaloniki et aux locaux d’Avoy Mu Brno.

Crédit photo : Martin Palko, Tomáš Bezděk, Silvie Hrbáčková

Retrouvez le résumé du parcours de l’équipe de France Espoirs en République Tchèque par ici : Bučovice Cup.

Après quelques mois d’interruption liée au contexte sanitaire actuel, l’heure est à la définition de nouveaux objectifs.

L’ensemble du collectif est convoqué pour un stage d’entraînement à Schiltigheim (proche de Strasbourg, Grand Est) les 19, 20 et 21 février 2021. L’objectif de ce rassemblement est d’abord de dresser un bilan de l’équipe avec réalisation de tests physiques et techniques. Il en découlera par la suite la feuille de route pour l’année à venir.

Les joueurs et membres du staff sélectionnés

  • Les joueurs :
    • BEN MOHAMMED Djibril
    • CASTEL Allan
    • DEJABRUN Samuel
    • GUIBAL Benjamin (gardien)
    • GROSSET Lucas (gardien)
    • LEFAITE Luca
    • LEFEVRE Corentin
    • MORGEAU Thomas (gardien)
    • SAHRAOUI Hocine
    • SCHMITT Florent
  • Le staff :
    • CHEVREAU Benoit : coach gardien
    • DIEMER Mathieu : kinésithérapeute
    • FERREUX Romain : préparateur physique
    • PREVOT Iwan : guide offensif
    • VILLEROUX Frédéric : coach assistant
    • GARRANGER Rémi : coach principal

Félicitations à tous les joueurs sélectionnés lors de ce rassemblement. Bon courage pour les différents tests physiques et techniques. N’oubliez pas que le monde du cécifoot place en vous beaucoup d’Espoir !

Le collectif France Espoirs lors d’un rassemblement en août 2020

Pour en savoir plus sur l’équipe de France Espoirs, suivez ce lien.

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Reportage : suivez le quotidien de l’équipe de France B1 en stage

Aujourd’hui, pas d’images d’entrainement où l’on voit les meilleurs joueurs du cécifoot français s’épuiser à la tâche et donner le meilleur d’eux-mêmes. Aujourd’hui, nous entrerons dans le quotidien de cette équipe : en effet derrière les performances de chacun, il y a un véritable collectif qui vit ensemble et évolue en dehors des terrains.

Commençons par évoquer comment se déroule un stage avec l’équipe de France B1. En général, les joueurs arrivent le jeudi soir et repartent le dimanche en début d’après-midi.

Le jeudi soir : les premières retrouvailles

Les joueurs de ce collectif national proviennent de toute la France. Les stages étant parfois espacés dans le temps, la première soirée est l’occasion de se retrouver, d’échanger, de prendre des nouvelles de chacun. Les retrouvailles sont souvent joyeuses mais en général incomplètes car les arrivées s’étalent sur toute la soirée ; parfois même dans la nuit. Ce repas avec les premiers arrivants est en tout cas souvent un moment fort du début de stage.

Une partie de l’équipe se retrouve à table, les sourires sont déjà là !

Le petit-déjeuner du vendredi matin : les vraies retrouvailles

Il s’agit là en principe du dernier moment avant de passer aux choses sérieuses. L’atmosphère est détendue, tout le monde se retrouve car l’ensemble des joueurs et des membres du staff est arrivé. Les conversations ne tournent pas encore autour du cécifoot et des compétitions à venir mais plutôt sur la vie de chacun et sur les championnats de football classiques voire même les derniers résultats de tout autre sport.

Un collectif très ordonné

A l’intérieur du groupe, il y a des codes à respecter. Rien n’est laissé au hasard quand il s’agit d’apparaître en public, même dans des actes de la vie quotidienne comme se rendre à un repas. Tous les joueurs et membres du staff doivent porter la même tenue afin d’être perçus comme une véritable équipe, fière de représenter les valeurs du sport et de la France. Chaque jour, l’ensemble du collectif reçoit un message lui indiquant la tenue du jour à respecter.

Dans la vie quotidienne du groupe, chaque membre possède un rôle attitré et précis :

  • Les joueurs sont là pour s’entraîner, rester concentrés et profiter des moments de coupure pour se soigner ou se reposer
  • Les gardiens assurent le guidage des joueurs dans leurs déplacements à l’intérieur du lieu d’hébergement ou pour se rendre au lieu d’entrainement
  • Le guide sur le terrain a un rôle d’intendance, de gestion du matériel pouvant allant des ballons aux maillots de match
  • Le staff médical se consacre intégralement au suivi médical et paramédical des joueurs ainsi qu’au traitement des éventuelles blessures pendant les entrainements
  • Les préparateurs physiques assurent le suivi de la condition physique des joueurs et gèrent les échauffements afin qu’ils puissent performer en toute sécurité
  • Le coach coordonne l’ensemble des joueurs et du staff
Le guidage des joueurs à l’intérieur de l’hôtel par un des gardiens

La journée type d’entrainement :

  • 8h00 : petit-déjeuner
  • 09h30 environ : départ pour le terrain
  • 10h00 : début de l’échauffement
  • 12h30 : retour à l’hôtel et repas
  • Repos et soins
  • 15h : retour sur le terrain
  • 18h-18h30 : fin de la journée et retour à l’hôtel
L’équipe s’installe dans le bus, prête à partir à l’entraînement

La période d’entrainement journalière est conséquente : 2h à 2h30 le matin et 3h à 3h30 l’après-midi. Vendredi, samedi et dimanche matin.

Le repas du soir

L’ambiance semble plutôt détendue mais les conversations tournent vite autour des faits de jeu de la journée. C’est l’occasion pour les joueurs de parler entre eux de leurs performances et revenir sur des éléments à rectifier. Très rapidement, le repas du soir tourne court devant la fatigue de chacun ou la nécessité d’aller consulter le staff médical pour d’éventuelles douleurs apparues à l’entrainement. Le mot d’ordre est simple : « plus vite j’aurais vu le staff médical, plus tôt j’irais me coucher ! »

Le collectif France B1 en plein repas

Les soins individuels

Des joueurs pris en charge par le staff médical sur les tables de la salle de soins

Ils sont réalisés tout au long de la journée si nécessaire et même au bord du terrain en cas de blessure à l’entrainement. Cependant, c’est en général le soir, une fois que toute activité est terminée, que les joueurs se rendent dans la salle du staff médical pour traiter les différentes douleurs liées à une journée intense de travail. Comme les joueurs le disent eux-mêmes, ils vont « chez les docs » afin que leur repos nocturne soit le plus profitable possible.

Des soins individuels pour chaque joueur

La réunion avec le coach du samedi soir

L’occasion pour le coach de faire le point sur le stage en cours, parler des points positifs mais aussi des axes sur lesquels il faudra travailler. Chaque joueur peut ainsi s’exprimer et faire part à l’ensemble du groupe de son ressenti. C’est un moment d’échange important mais aussi d’annonce des futurs objectifs ou des prochaines échéances.

Dimanche matin : dernier entrainement et départ en début d’après-midi

La fatigue commence à être pesante mais il reste un dernier entrainement à réaliser. En général, à cette période du stage, l’objectif n’est plus à la répétition des stratégies de matchs ou au travail des gammes techniques mais plutôt à la mise en pratique sous forme de « mini-matchs » rapides en équipes réduites.

Au retour à l’hôtel, place aux préparatifs du départ : on remballe le matériel, on fait son sac et on se dirige vers la salle du repas pour profiter d’un dernier moment en équipe. Le temps passe vite car chacun doit se diriger vers les différents moyens de transport et rentrer à la maison.

Le dernier repas est souvent très convivial, plein d’humour et chacun espère vite se retrouver pour de futurs moments en équipe.

Les sourires des joueurs et du staff en fin de stage

Vous venez de passer un week-end au plus proche du quotidien de l’équipe de France B1. Au-delà du travail technique, ces moments de stage sont importants pour la cohésion du groupe. Une équipe se définit sur le terrain mais aussi en dehors. En effet, dans les moments forts d’une compétition internationale, loin de sa famille ou de ses proches, les liens qui unissent les membres de l’équipe de France B1 sont cruciaux et permettent d’affronter collectivement les exigences du sport de haut niveau.

Mission accomplie pour les Bleus !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Présentation des compétitions nationales

Présentation générale

Chaque année, des compétitions de cécifoot sont organisées sur le territoire français par la Fédération Française Handisport et la Commission Cécifoot Handisport (C.C.H.).

Il en existe deux types :

  • Le championnat de France : il se déroule tout au long de l’année en différentes journées ou phases. Il existe un championnat de France catégorie B1 et un championnat de France catégorie B2/B3.

  • La coupe de France : événement ponctuel sur un week-end par an. Tous les clubs peuvent y participer, même ceux n’évoluant pas en championnat de France. Il existe également une Coupe de France B1 et une Coupe de France B2/B3.

Lorsqu’un club devient champion de France, il s’engage à remettre en jeu son titre l’année suivante et à restituer le trophée lors des phases finales du championnat suivant. Toutefois, si un club parvient à gagner deux championnats consécutifs, le trophée lui appartient définitivement. La procédure est identique pour la coupe de France : elle est remise en jeu chaque année ; un club gagnant la coupe deux années de suite peut la conserver définitivement.

Pour les deux catégories, en championnat ou en coupe de France, l’attribution des points de classement s’organise de la façon suivante :

  • Victoire : 3 points
  • Match nul : 1 point
  • Défaite : 0 point

Si un club déclare forfait, celui-ci perd le match par 3 à 0 et se voit retirer 1 point au classement général.

En cas d’égalité de points à l’issue des différentes phases, la procédure suivante permettra de départager les équipes en vue d’établir un classement : (par ordre de priorité, on passe au point suivant en cas de nouvelle égalité)

  • La confrontation directe : on tient compte du nombre de points obtenus par les équipes lors de leurs affrontements directs. Exemple : si deux équipes sont à égalité de points mais que l’une d’elle a gagné ses deux matchs contre l’autre, elle passera devant au classement.
  • Le « goal average » général : les clubs sont départagés par la différence entre les buts marqués et les buts concédés par chacun d’eux sur l’ensemble des matchs.
  • Le « fair-play » : le nombre d’avertissements et d’exclusions reçus lors des rencontres les ayants opposées et ensuite sur l’ensemble des rencontres. L’équipe avec le moins d’avertissements/exclusions sera devant au classement.
  • L’équipe la plus offensive : celle qui aura marqué le plus de buts
  • Le tirage au sort : en dernier recours

Le championnat de France

Catégorie B1 (non-voyants)

Les équipes sont réparties par « poules » et s’affrontent lors de phases régionales sous la forme de matchs allers/retours. Les équipes arrivant premières de chaque poule seront qualifiées pour une phase finale ou « play-off » pendant laquelle un tournoi en triangulaire désignera le Champion de France. Les autres équipes s’affronteront pour déterminer le classement final du championnat.

En catégorie B1, un match du championnat de France se déroule en deux périodes de 25 minutes en temps continu. C’est-à-dire qu’un arrêt de jeu (type faute ou sortie de but) ne stoppera pas le chronomètre.

Pour la saison 2020/2021, onze équipes sont en compétition pour le titre de Champion de France.

Elles ont été réparties en trois poules régionales :

  • une poule Nord composée de quatre équipes :
    • RC Lens Cécifoot
    • Brussels 5-a-side Anderlecht
    • Sporting Cécifoot Schiltigheim
    • FC Cécifoot Précy sur Oise
  • une poule Centre composée de trois équipes :
    •  AS Cécifoot Saint-Mandé
    •  Paris AVH
    •  Bondy Cécifoot Club
  • une poule Sud composée de quatre équipes :
    • Don Bosco Cécifoot
    • Toulouse Football Cécifoot
    • Cécifoot Sport Athlétique Mérignacais
    • Cécifoot Poitiers

Catégorie B2/B3 (malvoyants)

Les équipes s’affrontent sous la forme de matchs allers-retours lors de trois phases de championnat dans des lieux différents à chaque fois. Toutes les équipes font le déplacement pour chacune des phases. Le classement à l’issue des trois « week-end » de compétition permet de déterminer le champion de France B2/B3.

Dans cette catégorie, un match se déroule en deux périodes de 20 minutes en temps effectif. C’est-à-dire qu’un arrêt de jeu (type faute ou sortie de but) stoppera le chronomètre.

Pour la saison 2020/2021, huit équipes sont en compétition pour le titre de champion de France :

  • ACBB Boulogne-Billancourt
  • AS Bondy cécifoot
  • AVH Paris
  • Brussels Five-a-side Anderlecht Cécifoot
  • HAC (le Havre cécifoot)
  • AS Villeurbanne
  • Sporting Cécifoot Schiltigheim
  • Standard de Liège Cécifoot

La coupe de France

La coupe de France est un événement annuel sur deux à trois jours dont la localisation change à chaque édition. Il s’agit d’une manifestation majeure du cécifoot français avec un grand nombre d’équipes participantes ; leur nombre exact étant variable d’une année sur l’autre. Elle permet notamment de faire découvrir le cécifoot dans les régions où elle s’implante le temps d’un week-end.

L’événement est commun aux deux catégories avec une compétition pour les B1 et une autre pour les B2/B3. C’est la seule occasion dans l’année qui permet de réunir les participants des deux catégories du cécifoot.

Les équipes sont réparties en plusieurs groupes préalablement tirés au sort. Les concurrents d’un même groupe s’affrontent tous une fois, permettant d’établir un classement. Ainsi, les premiers de chaque groupe vont s’affronter en deux demi-finales puis les vainqueurs lors d’une finale.

Affiche de la coupe de France en 2019 à Rousies (Hauts-de-France)
(L’édition 2020 ayant été annulée)
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Académie de cécifoot Hauts-de-France

Bienvenue sur la page dédiée à l’académie de cécifoot régionale des Hauts-de-France. Vous trouverez ci-dessous toutes les informations pratiques à son sujet.

Fréquence d’entrainement : une fois par semaine, le mercredi

Horaires d’entrainement : de 14h00 à 16h00

Lieu d’entrainement : Stade Albert Debeyre, 48 rue Louise Michel à Lens


ou dans un des centres de notre partenaire URBAN SOCCER

Encadrement :

Michael DERENSY
Educateur
Responsable de l’académie de cécifoot
région Hauts-de-France

Effectif :

  • CORDIER Chloé
  • GAPINSKI Erwan
  • GERARD Enzo
  • GUARZIZ Youness
  • PAULINO Kévin
  • PINAS Steward

Contact

Les joueurs de l’académie de cécifoot Hauts-de-France lors d’un entrainement
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Les académies de cécifoot en France

Pour les parents d’un enfant atteint de déficience visuelle, il peut paraître complexe de trouver une activité physique lui permettant de s’épanouir. La tâche se complique encore lorsque celui-ci, comme beaucoup à l’heure actuelle, se passionne pour le football et s’émerveille des résultats de ses aînés dans les plus grandes compétitions mondiales. Pourtant, la pratique du ballon rond dès le plus jeune âge ne se limite pas aux seuls enfants dits « voyants ». C’est dans ce sens que les « Académies de cécifoot » ont été créées.

L’idée est de permettre à des jeunes déficients visuels de pratiquer une adaptation du football : le cécifoot. Dans un premier temps, ils testeront l’activité lors d’événements/démonstrations proches de chez eux. Puis, dans un second temps, ils auront la possibilité de pratiquer régulièrement dans les écoles régionales des académies.

Parents et enfants pourront ainsi découvrir la discipline, acquérir les bases dès le plus jeune âge et pourquoi pas ensuite intégrer un club voire même être détecté par les sélectionneurs des équipes nationales, qui sait ?

Présentation des académies cécifoot

Les Académies cécifoot France sont des écoles de football pour enfants déficients visuels âgés de 6 à 16 ans. Elles leur permettent de pratiquer leur passion à travers ses écoles dans toute la France.
Les entrainements auront lieu au moins une fois par semaine (hors vacances scolaires) pour une durée d’1h30.

Environnement sécurisé et adapté
Les enfants pratiquent avec du matériel adapté (ballons sonores, masques) sur des terrains sécurisés (barrière latérale, mousse de protection sur les poteaux des buts) de haute qualité dans les centres d’entraînement URBANSOCCER.
Un suivi médical sera assuré afin de veiller à la bonne santé des pratiquants.

Encadrement formé et compétent
Piloté par la Fédération Française Handisport, les séances seront encadrées par des éducateurs diplômés et formés. Les entraînements sont conçus par la direction technique. L’encadrement veillera à maintenir le lien avec les structures scolaires des enfants pour inclure le cécifoot dans leur éducation.

Plaisir, épanouissement et développement
L’objectif de cette école est d’améliorer, par la pratique du football, les capacités globales de l’enfant. Nous développerons notamment l’autonomie par la stimulation de l’équilibre, la coordination et la motricité. Notre pédagogie favorise la mise en valeur de l’enfant afin qu’il s’épanouisse et exprime toutes ses capacités.

En route vers Paris 2024
Le cécifoot est un sport paralympique et l’équipe de France est médaillée d’argent aux Jeux de Londres 2012. Vivier des clubs locaux, l’académie permettra de former aujourd’hui les athlètes paralympiques de demain.

Les académies en France

L’objectif d’ici 2024 est de créer une ou plusieurs académies par région. Pour tout renseignement sur le projet national des Académies cécifoot France, n’hésitez pas à écrire à l’adresse suivante : academie@cecifoot-france.fr

Rémi GARRANGER, responsable national des Académies cécifoot France

Le lancement de la toute première académie a eu lieu à Lille le 9 septembre 2020 avec le premier entraînement de l’Académie Cécifoot Hauts-de-France. Retrouvez ci-dessous la liste des académies créées ou en cours de création :

  • Lille : découvrez l’académie de cécifoot Hauts-de-France en détails par ici
  • Paris : création de l’académie de cécifoot Ile-de-France au premier semestre 2021
  • Strasbourg : découvrez l’académie de cécifoot de la région Grand-Est par ici
  • Bordeaux : création de l’académie de cécifoot Nouvelle Aquitaine au premier semestre 2021

Les partenaires

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien sans faille de nos partenaires. Un grand merci à ces partenaires, sans qui, ce projet ne pourrait pas exister !


Lucie Care est un fond de dotations créé par l’UNADEV (Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels). Son objectif principal est de soutenir les jeunes déficients visuels afin de leur offrir les mêmes chances de développement et d’épanouissement que n’importe quel autre enfant. Cet organisme se donne pour mission d’encourager les initiatives innovantes dans différents domaines comme l’éducation, la formation ou encore la sensibilisation au handicap du grand public. Des valeurs véhiculées également par les académies cécifoot.

Urban Soccer est la célèbre société du monde du football qui gère à travers toute la France et la Belgique les différents centres de pratique du « futsal » ou encore « foot à 5 ». Cette discipline connaît actuellement un essor important en fournissant des infrastructures et un environnement de qualité à des pratiquants de plus en plus nombreux. Cette entreprise a choisi d’apporter son soutien logistique aux Académies Cécifoot en donnant aux enfants des lieux d’entrainement adaptés.

La Fondation MMA Solidarité appartient au premier groupe d’assurance mutualiste français et s’engage à soutenir des projets venant en aide aux personnes en situation de handicap. L’objectif prioritaire est de permettre l’épanouissement et l’inclusion sociale des jeunes victimes d’accident par le biais de multiples champs d’intervention : le handisport, les loisirs, l’expression artistique mais aussi l’assistance directe. Des thèmes pleinement en adéquation avec les valeurs des Académies Cécifoot.

Le Fond de dotation Handicap et Solidarité a été créé en 2011 par l’association Sainte-Marie. Son objectif est de promouvoir les projets en lien avec l’amélioration du quotidien des personnes en situation de handicap. Des parrains et marraines de renom comptent parmi leurs rangs avec notamment Nathalie Benoit, médaillée d’argent en aviron aux Jeux Paralympiques de Londres 2012. Le cécifoot et ses académies ont donc été perçus par les membres du Fond Handicap et Solidarité comme un mode d’épanouissement par la pratique d’une activité sportive.

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’équipe de France espoirs catégorie B1

L’équipe Espoirs lors d’un stage d’entrainement à Schiltigheim en 2019


Prochain tournoi international : à venir

Généralités

Créée en janvier 2019, l’équipe de France Espoirs a pour vocation de détecter les futurs talents du cécifoot national et de les amener progressivement vers un niveau de performance. Il s’agira de consolider les acquis des jeunes joueurs, de développer leurs aptitudes et de perfectionner leur pratique le plus tôt possible dans leur carrière. Ce projet très concret permettra d’assurer un jour la relève de l’équipe de France sénior et de répondre de façon optimale aux exigences du sport de haut-niveau.
Ce jeune collectif se retrouve régulièrement à Schiltigheim (Grand-Est) pour des stages d’entrainement avec déjà deux tournois internationaux amicaux à leur actif. L’histoire de cette équipe ne fait que commencer avec cependant déjà quelques joueurs sélectionnés régulièrement dans le groupe sénior national.


Palmarès

  • Tournois internationaux

    • Bučovice Cup (République Tchèque) 2020 : médaille d’argent (2ème place)
    • Tournoi international de Bruxelles (Belgique) 2019 : 3ème place


Effectif

(lors du dernier regroupement du collectif)

Sélectionneur national espoirs : Rémi GARRANGER

Directeur Sportif : Charly SIMO

Les joueurs

  • Gibril BEN MOHAMMED
  • Allan CASTEL
  • Samuel DEJABRUN
  • Luca LEFAITE
  • Hacène SAHRAOUI
  • Hocine SAHRAOUI
  • Florent SCHMITT

Les gardiens

  • Benjamin GUIBAL
  • Lucas GROSSET
  • Thomas MORGEAU

Le staff

  • Benoit CHEVREAU : entraîneur gardien
  • Matthieu DIEMER : kinésithérapeute
  • Romain FERREUX : préparateur physique
  • Iwan PREVOT : guide et entraîneur des attaquants
  • Frédéric VILLEROUX : entraîneur adjoint
L’équipe de France Espoirs face à l’équipe nationale Suisse – Tournoi International de Bruxelles (juin 2019)

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’équipe de France séniors catégorie B1

Photo officielle de l’équipe de France B1 lors d’un stage d’entrainement à Lens en mars 2021


Prochaine compétition internationale majeure :

Le World Grand Prix 2021 à Tokyo : du 30 mai au 5 juin 2021.

Les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 (décalés du 24 août au 5 septembre 2021)

Matchs à venir / Résultats :

Généralités

Créée en 1998, année de la reconnaissance officielle du cécifoot dans notre pays, l’équipe de France vécut sa première compétition internationale en 1999 lors du second championnat d’Europe de l’Histoire de la discipline. Les premiers résultats significatifs arrivèrent à partir de 2003 et enfin les premières victoires européennes à Nantes en 2009 et Aksaray en Turquie en 2011. La consécration fut obtenue avec l’argent aux Jeux de Londres en 2012. L’équipe de France B1 essuya ensuite de nombreux revers de 2014 à 2018 (année des championnats du Monde à Madrid). C’était sans compter la volonté des joueurs et des membres du staff qui ont su donner un nouvel élan et reformer un collectif conquérant. Le travail a été difficile et intense mais a fini par payer avec, seulement un an après la désillusion de Madrid, une médaille d’argent européenne à Rome. Ce résultat sera synonyme de qualification pour les prochains Jeux Paralympiques de Tokyo. L’équipe reprend ainsi sa place parmi les meilleures nations du cécifoot et espère concrétiser ses efforts prochainement au Japon.


Palmarès
(les résultats majeurs apparaissent en gras)

  • Jeux Paralympiques :

    • Rio de Janeiro (Brésil) 2016 : non qualifié
    • Londres (Royaume-Uni) 2012 : médaille d’argent (2ème place)
    • Pékin/Beijing (Chine) 2008 : non qualifié
    • Athènes (Grèce) 2004 : 5ème place


  • Championnats du Monde :

    • Madrid (Espagne) 2018 : 15ème place
    • Tokyo (Japon) 2014 : 9ème place
    • Hereford (Royaume-Uni) 2010 : 5ème place
    • Buenos Aires (Argentine) 2006 : 5ème place
    • Rio de Janeiro (Brésil) 2002 : 9ème place
  • Championnats d’Europe :

    • Rome (Italie) 2019 : médaille d’argent (2ème place)
    • Berlin (Allemagne) 2017 : 4ème place
    • Hereford (Royaume-Uni) 2015 : 5ème place
    • Loano (Italie) 2013 : médaille d’argent (2ème place)
    • Aksaray (Turquie) 2011 : médaille d’or (1ère place)
    • Nantes (France) 2009 : médaille d’or (1ère place)
    • Athènes (Grèce) 2007 : médaille de bronze (3ème place)
    • Malaga (Espagne) 2005 : médaille d’argent (2ème place)
    • Manchester (Royaume-Uni) 2003 : médaille de bronze (3ème place)
    • Saint-Mandé / Vincennes (France) 2001 : 4ème place
    • Porto (Portugal) 1999: 5ème place


Finale France-Brésil en 2012 aux Jeux Paralympiques de Londres
Crédit photo : France Paralympique – Tous droits réservés

Effectif

(joueurs et membres du staff présélectionnés lors d’un stage d’entrainement de mars 2021)

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Présentation des équipes de France de cécifoot

En France, le cécifoot est devenu une discipline sportive à part entière en mars 1998 lors de la toute première Assemblée Générale officielle, marquant le début de la structuration de ce sport dans notre pays et l’organisation des premières compétitions. La constitution d’une équipe nationale pouvait donc désormais débuter, avec le soutien des instances officielles.

En catégorie B1, le tout premier déplacement international de l’équipe de France a eu lieu en septembre 1998 à Sanremo (Italie) lors d’un tournoi amical. Les « Bleus » de l’époque y ont affronté l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie ; des nations déjà bien en place sur la scène européenne.

Au niveau mondial, les compétitions de référence « International Blind Sports Association » (B1 et B2/B3) ont débuté en 1997 avec un premier championnat d’Europe en septembre à Barcelone puis un premier championnat du monde un an plus tard, en septembre 1998, à Campinas (Brésil).

Quant aux deux catégories françaises (B1 et B2/B3), elles eurent l’occasion de vivre leur toute première compétition officielle lors de l’année 1999 :

  • au second championnat d’Europe de la catégorie B1 à Porto (Portugal) en juin 1999 : la France termina 5ème sur 5 nations engagées
  • au second championnat d’Europe de la catégorie B2/B3 à Minsk (Biélorussie) en octobre 1999 : la France termina 5ème sur 7 nations engagées

Ainsi, depuis ces débuts officiels, les différentes équipes de France participèrent à de nombreuses compétitions internationales de référence s’enchainant à une fréquence régulière :

  • les championnats d’Europe : tous les 2 ans
  • les championnats du Monde : tous les 4 ans (entre deux Jeux Paralympiques)
  • les Jeux Paralympiques : tous les 4 ans (entre deux Mondiaux)

En 2019, une troisième équipe nationale est venue complétée les deux autres : l’équipe de France Espoirs B1.

Retrouvez ci-dessous les pages dédiées aux trois équipes nationales françaises

L’équipe de France sénior catégorie B1

L’équipe de France sénior catégorie B2/B3


[page en cours de construction du fait de la reformation prochaine d’une équipe de France B2/B3]


L’équipe de France des Espoirs catégorie B1

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram