Deux défaites mais des enseignements pour les Espoirs !

Ce samedi 31 juillet et ce dimanche 1er août 2021, le cécifoot européen s’est tourné vers la jeunesse et donc son avenir. L’équipe de France Espoirs avait rendez-vous avec son homologue d’Outre-Rhin : le collectif U23 (moins de 23 ans) allemand.

Les objectifs de ce rassemblement étaient multiples avec notamment une volonté des deux pays de créer une dynamique européenne voire mondiale autour des équipes de jeunes espoirs.

Des moments d’échange et de partage entre joueurs et staffs

Des entrainements communs ont été réalisés avec des exercices techniques animés successivement par les staffs français puis allemand. L’occasion d’échanger sur les différentes méthodes d’entrainement et ainsi de parfaire la formation de nos joueurs. L’apprentissage par l’échange et l’ouverture aux autres : quoi de plus bénéfique pour tous ?

Les équipes espoirs allemande et française
Crédit photo : Maxime Burgun

Deux matchs en conditions réelles

Les deux équipes se sont affrontées lors de deux matchs : une partie samedi et une partie dimanche. Voici les résultats :

Le premier match

La partie fut compliquée avec un manque d’organisation défensive côté français. Les allemands, avec plusieurs joueurs évoluant déjà en équipe nationale sénior, ont été beaucoup plus réalistes.
Ajouté à cela, les jeunes Bleus ont manqué cruellement d’actions offensives dans ce match. Il n’en a pas fallu plus à nos voisins européens pour clore la partie sur le score final de 2 buts à 0 à leur avantage.

L’équipe Espoirs allemande célèbre un but !
Crédit photo : Maxime Burgun

Le second match

Ce deuxième affrontement a permis de mettre en place une meilleure organisation défensive du côté des Bleus. Cependant, c’est l’aspect physique qui a fait cruellement défaut ! Nos Espoirs se sont effondrés, laissant le champ libre aux attaquants allemands. Le score final est sévère : 7 buts à 1 pour nos voisins !

Le gardien des Bleus Espoirs prêt à bloquer un ballon lancer vers son but
Crédit Photo : Hubert KIEFFER

Hocine SAHRAOUI : premier buteur de l’Histoire de l’équipe de France Espoirs

Durant le second match, Hocine SAHRAOUI (n°2) inscrit un but et ouvre enfin le compteur de l’équipe des Espoirs, fondée en 2019. Il s’agit en effet du tout premier but en compétition pour ce collectif. Une libération ? L’avenir nous le dira. En attendant, félicitations à Hocine !

Hocine SAHRAOUI, n°2, premier buteur des Espoirs
Crédit Photo : Hubert KIEFFER

En conclusion : du travail et une victoire pour le cécifoot

Certes, ces deux lourdes défaites ont permis de mesurer le chemin qu’il reste à parcourir pour l’équipe de France Espoirs dans sa route vers le Haut Niveau et la Performance. Mais l’envie et l’implication étaient présentes, favorisant la remise en question et la définition de nouveaux objectifs. Ce fut très dur physiquement pour les jeunes français : le staff prépare d’ailleurs déjà les futurs entrainements.

La discipline sportive, le cécifoot, ressort grandie de ce week-end commun. Chacun a pris du plaisir, a pu échanger, confronter son point de vue. De quoi susciter l’envie d’autres nations européennes et l’organisation de futurs journées des espoirs ? A suivre…

Un joueur allemand et un joueur français échangeant avec de jeunes enfants déficients visuels
Crédit photo : Maxime Burgun

Ce week-end a été réalisé grâce au soutien de l’Office franco-allemand pour la jeunesse. Un grand merci à eux !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram