Reportage : suivez le quotidien de l’équipe de France B1 en stage

Aujourd’hui, pas d’images d’entrainement où l’on voit les meilleurs joueurs du cécifoot français s’épuiser à la tâche et donner le meilleur d’eux-mêmes. Aujourd’hui, nous entrerons dans le quotidien de cette équipe : en effet derrière les performances de chacun, il y a un véritable collectif qui vit ensemble et évolue en dehors des terrains.

Commençons par évoquer comment se déroule un stage avec l’équipe de France B1. En général, les joueurs arrivent le jeudi soir et repartent le dimanche en début d’après-midi.

Le jeudi soir : les premières retrouvailles

Les joueurs de ce collectif national proviennent de toute la France. Les stages étant parfois espacés dans le temps, la première soirée est l’occasion de se retrouver, d’échanger, de prendre des nouvelles de chacun. Les retrouvailles sont souvent joyeuses mais en général incomplètes car les arrivées s’étalent sur toute la soirée ; parfois même dans la nuit. Ce repas avec les premiers arrivants est en tout cas souvent un moment fort du début de stage.

Une partie de l’équipe se retrouve à table, les sourires sont déjà là !

Le petit-déjeuner du vendredi matin : les vraies retrouvailles

Il s’agit là en principe du dernier moment avant de passer aux choses sérieuses. L’atmosphère est détendue, tout le monde se retrouve car l’ensemble des joueurs et des membres du staff est arrivé. Les conversations ne tournent pas encore autour du cécifoot et des compétitions à venir mais plutôt sur la vie de chacun et sur les championnats de football classiques voire même les derniers résultats de tout autre sport.

Un collectif très ordonné

A l’intérieur du groupe, il y a des codes à respecter. Rien n’est laissé au hasard quand il s’agit d’apparaître en public, même dans des actes de la vie quotidienne comme se rendre à un repas. Tous les joueurs et membres du staff doivent porter la même tenue afin d’être perçus comme une véritable équipe, fière de représenter les valeurs du sport et de la France. Chaque jour, l’ensemble du collectif reçoit un message lui indiquant la tenue du jour à respecter.

Dans la vie quotidienne du groupe, chaque membre possède un rôle attitré et précis :

  • Les joueurs sont là pour s’entraîner, rester concentrés et profiter des moments de coupure pour se soigner ou se reposer
  • Les gardiens assurent le guidage des joueurs dans leurs déplacements à l’intérieur du lieu d’hébergement ou pour se rendre au lieu d’entrainement
  • Le guide sur le terrain a un rôle d’intendance, de gestion du matériel pouvant allant des ballons aux maillots de match
  • Le staff médical se consacre intégralement au suivi médical et paramédical des joueurs ainsi qu’au traitement des éventuelles blessures pendant les entrainements
  • Les préparateurs physiques assurent le suivi de la condition physique des joueurs et gèrent les échauffements afin qu’ils puissent performer en toute sécurité
  • Le coach coordonne l’ensemble des joueurs et du staff
Le guidage des joueurs à l’intérieur de l’hôtel par un des gardiens

La journée type d’entrainement :

  • 8h00 : petit-déjeuner
  • 09h30 environ : départ pour le terrain
  • 10h00 : début de l’échauffement
  • 12h30 : retour à l’hôtel et repas
  • Repos et soins
  • 15h : retour sur le terrain
  • 18h-18h30 : fin de la journée et retour à l’hôtel
L’équipe s’installe dans le bus, prête à partir à l’entraînement

La période d’entrainement journalière est conséquente : 2h à 2h30 le matin et 3h à 3h30 l’après-midi. Vendredi, samedi et dimanche matin.

Le repas du soir

L’ambiance semble plutôt détendue mais les conversations tournent vite autour des faits de jeu de la journée. C’est l’occasion pour les joueurs de parler entre eux de leurs performances et revenir sur des éléments à rectifier. Très rapidement, le repas du soir tourne court devant la fatigue de chacun ou la nécessité d’aller consulter le staff médical pour d’éventuelles douleurs apparues à l’entrainement. Le mot d’ordre est simple : « plus vite j’aurais vu le staff médical, plus tôt j’irais me coucher ! »

Le collectif France B1 en plein repas

Les soins individuels

Des joueurs pris en charge par le staff médical sur les tables de la salle de soins

Ils sont réalisés tout au long de la journée si nécessaire et même au bord du terrain en cas de blessure à l’entrainement. Cependant, c’est en général le soir, une fois que toute activité est terminée, que les joueurs se rendent dans la salle du staff médical pour traiter les différentes douleurs liées à une journée intense de travail. Comme les joueurs le disent eux-mêmes, ils vont « chez les docs » afin que leur repos nocturne soit le plus profitable possible.

Des soins individuels pour chaque joueur

La réunion avec le coach du samedi soir

L’occasion pour le coach de faire le point sur le stage en cours, parler des points positifs mais aussi des axes sur lesquels il faudra travailler. Chaque joueur peut ainsi s’exprimer et faire part à l’ensemble du groupe de son ressenti. C’est un moment d’échange important mais aussi d’annonce des futurs objectifs ou des prochaines échéances.

Dimanche matin : dernier entrainement et départ en début d’après-midi

La fatigue commence à être pesante mais il reste un dernier entrainement à réaliser. En général, à cette période du stage, l’objectif n’est plus à la répétition des stratégies de matchs ou au travail des gammes techniques mais plutôt à la mise en pratique sous forme de « mini-matchs » rapides en équipes réduites.

Au retour à l’hôtel, place aux préparatifs du départ : on remballe le matériel, on fait son sac et on se dirige vers la salle du repas pour profiter d’un dernier moment en équipe. Le temps passe vite car chacun doit se diriger vers les différents moyens de transport et rentrer à la maison.

Le dernier repas est souvent très convivial, plein d’humour et chacun espère vite se retrouver pour de futurs moments en équipe.

Les sourires des joueurs et du staff en fin de stage

Vous venez de passer un week-end au plus proche du quotidien de l’équipe de France B1. Au-delà du travail technique, ces moments de stage sont importants pour la cohésion du groupe. Une équipe se définit sur le terrain mais aussi en dehors. En effet, dans les moments forts d’une compétition internationale, loin de sa famille ou de ses proches, les liens qui unissent les membres de l’équipe de France B1 sont cruciaux et permettent d’affronter collectivement les exigences du sport de haut niveau.

Mission accomplie pour les Bleus !

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

L’équipe de France espoirs catégorie B1

Photo officielle de l’équipe de France Espoirs lors d’un stage d’entrainement à Schiltigheim en 2021


Prochain tournoi international : à venir

Généralités

Créée en janvier 2019, l’équipe de France Espoirs a pour vocation de détecter les futurs talents du cécifoot national et de les amener progressivement vers un niveau de performance. Il s’agira de consolider les acquis des jeunes joueurs, de développer leurs aptitudes et de perfectionner leur pratique le plus tôt possible dans leur carrière. Ce projet très concret permettra d’assurer un jour la relève de l’équipe de France sénior et de répondre de façon optimale aux exigences du sport de haut-niveau.
Ce jeune collectif se retrouve régulièrement à Schiltigheim (Grand-Est) pour des stages d’entrainement avec déjà deux tournois internationaux amicaux à leur actif. L’histoire de cette équipe ne fait que commencer avec cependant déjà quelques joueurs sélectionnés régulièrement dans le groupe sénior national.


Palmarès

  • Tournois internationaux

    • Tournoi international de Bruxelles (Belgique) 2019 : 3ème place


L’équipe de France Espoirs face à l’équipe nationale Suisse – Tournoi International de Bruxelles (juin 2019)

Effectif

(lors du dernier regroupement du collectif)

Sélectionneur national espoirs : Rémi GARRANGER

Directeur Sportif : Charly SIMO

Effectif

(joueurs et membres du staff présélectionnés lors d’un stage d’entrainement de mai 2021)

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

L’équipe de France séniors catégorie B1

Photo officielle de l’équipe de France B1 lors d’un stage d’entrainement à Lens en mars 2021

Dernières compétitions internationales

Les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 (décalés du 24 août au 5 septembre 2021)
Le World Grand Prix 2021 à Tokyo : du 30 mai au 5 juin 2021.
Le championnat d’Europe 2019 de Rome : du 17 au 24 septembre 2019

Prochaine compétition internationale majeure

Championnat d’Europe 2022 à Pescara (Italie) : du 8 au 18 juin 2022

Prochains matchs / derniers résultats :

B1 Turquie-France amical avril 2022
05-04-2022
B1 Turquie-France amical avril 2022
06-04-2022
B1 Tokyo 2020 – Groupe A
29-08-2021 location
B1 Tokyo 2020 – Groupe A
30-08-2021 location
B1 Tokyo 2020 – Groupe A
31-08-2021 location

B1 Tokyo 2020 – Matchs de classement
02-09-2021 location

Généralités

Créée en 1998, année de la reconnaissance officielle du cécifoot dans notre pays, l’équipe de France vécut sa première compétition internationale en 1999 lors du second championnat d’Europe de l’Histoire de la discipline. Les premiers résultats significatifs arrivèrent à partir de 2003 et enfin les premières victoires européennes à Nantes en 2009 et Aksaray en Turquie en 2011. La consécration fut obtenue avec l’argent aux Jeux de Londres en 2012. L’équipe de France B1 essuya ensuite de nombreux revers de 2014 à 2018 (année des championnats du Monde à Madrid). C’était sans compter la volonté des joueurs et des membres du staff qui ont su donner un nouvel élan et reformer un collectif conquérant. Le travail a été difficile et intense mais a fini par payer avec, seulement un an après la désillusion de Madrid, une médaille d’argent européenne à Rome. Ce résultat sera synonyme de qualification pour les prochains Jeux Paralympiques de Tokyo. L’équipe reprend ainsi sa place parmi les meilleures nations du cécifoot et espère concrétiser ses efforts prochainement au Japon.


Palmarès
(les résultats majeurs apparaissent en gras)

  • Jeux Paralympiques :

    • Tokyo (Japon) 2020 : 8ème place
    • Rio de Janeiro (Brésil) 2016 : non qualifié
    • Londres (Royaume-Uni) 2012 : médaille d’argent (2ème place)
    • Pékin/Beijing (Chine) 2008 : non qualifié
    • Athènes (Grèce) 2004 : 5ème place


  • Championnats du Monde :

    • Madrid (Espagne) 2018 : 15ème place
    • Tokyo (Japon) 2014 : 9ème place
    • Hereford (Royaume-Uni) 2010 : 5ème place
    • Buenos Aires (Argentine) 2006 : 5ème place
    • Rio de Janeiro (Brésil) 2002 : 9ème place
  • Championnats d’Europe :

    • Rome (Italie) 2019 : médaille d’argent (2ème place)
    • Berlin (Allemagne) 2017 : 4ème place
    • Hereford (Royaume-Uni) 2015 : 5ème place
    • Loano (Italie) 2013 : médaille d’argent (2ème place)
    • Aksaray (Turquie) 2011 : médaille d’or (1ère place)
    • Nantes (France) 2009 : médaille d’or (1ère place)
    • Athènes (Grèce) 2007 : médaille de bronze (3ème place)
    • Malaga (Espagne) 2005 : médaille d’argent (2ème place)
    • Manchester (Royaume-Uni) 2003 : médaille de bronze (3ème place)
    • Saint-Mandé / Vincennes (France) 2001 : 4ème place
    • Porto (Portugal) 1999: 5ème place


Finale France-Brésil en 2012 aux Jeux Paralympiques de Londres
Crédit photo : France Paralympique – Tous droits réservés

Effectif

(joueurs et membres du staff présélectionnés lors d’un stage d’entrainement de mai 2022)

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail
Aller au contenu principal