Tokyo 2020 : et à la fin, c’est le Brésil qui gagne ! Le Maroc en bronze pour l’Histoire !

Une journée historique à Tokyo en conclusion de ces Jeux Paralympiques 2020. Le Brésil affirme une fois de plus sa suprématie, le Maroc obtient une historique médaille de bronze.

L’équipe du Brésil juste après le coup de sifflet final

Argentine – Brésil : une finale de haute intensité

L’Argentine et le Brésil sont deux équipes qui se connaissent très bien et sont habituées des grands rendez-vous ! Chacune a eu des occasions franches en première mi-temps avant de verrouiller le jeu et de se neutraliser devant la grande qualité de leurs défenses respectives. L’intensité n’est pas redescendue pour autant avec des phases de jeu attaque / défense s’enchaînant à un rythme d’enfer. C’est alors qu’à la 32ème minutes du match, NONATO délivre son pays et lui offre le but de la victoire. Il drible seul la défense et frappe du pointu du pied gauche pour tromper le gardien. Les argentins tenteront de revenir au score mais sans succès.

Voilà donc la CINQUIEME MEDAILLE D’OR paralympique pour le Brésil en cinq participations ! Incroyable ! L’Argentine rentre donc chez elle avec une magnifique médaille d’argent ! Pour rappel, à Rio en 2016, ils sont repartis avec le bronze. Consultez les résultats des éditions précédentes des Jeux Paralympiques par ici.

B1 Tokyo 2020 – Finale
04-09-2021

Chine – Maroc : une médaille de bronze historique

Les vaillants marocains n’ont pas tremblé devant l’enjeu et ont totalement surclassé la Chine en s’imposant par 4 buts à 0 ! L’équipe asiatique a été balayée par le champion d’Afrique sans aucune contestation possible.

B1 Tokyo 2020 – Match pour la 3ème place
04-09-2021

Un match fou durant lequel le numéro 9 SNISLA a inscrit à lui tout seul tous les buts de la partie ! Il s’agit de la première médaille paralympique de l’histoire du Maroc. Rappelons qu’à Rio en 2016, le Maroc a terminé dernier de la compétition.

Le Maroc fête sa médaille de bronze
Crédits photos : IBSA – Keon Richardson

Classement final des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020

Une compétition riche en émotions qui aura été marquante sur bien des aspects. Des constances : la domination sud-américaine et brésilienne en particulier. Des nouveautés : l’émergence de l’inattendu Maroc. Des équipes européennes complètement distancées par les collectifs asiatiques.

Des bilans seront à réaliser mais ce sera dans un second temps. Place à la fête de notre discipline, le cécifoot, qui nous a offert une magnifique compétition :

  • Médaille d’or : Brésil
  • Médaille d’argent : Argentine
  • Médaille de bronze : Maroc
  • 4ème place : Chine
  • 5ème place : Japon
  • 6ème place : Espagne
  • 7ème place : Thaïlande
  • 8ème place : France

Plus d’informations sur la finale et le match de la troisième place dans cet article en anglais de l’IBSA.

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Les Bleus terminent leur acclimatation : bilan des premiers jours à Tokyo

Demain, ce sera place à la compétition ! L’équipe de France B1 va enfin lancer son tournoi dimanche 29 août 2021 face au pays hôte, le Japon. Mais avant cela, revenons sur les premiers jours des Bleus à Tokyo.

L’arrivée, l’acclimatation

Après un long voyage et des formalités d’entrée complexes sur le territoire japonais, les Bleus ont cherché à prendre leur marque dans le village paralympique. L’endroit est exceptionnel, des athlètes du monde entier se côtoient dans une très bonne ambiance malgré la compétition et les restrictions sanitaires importantes. Chaque pays occupe un ou plusieurs étages d’un immeuble et y affiche fièrement son drapeau sur les balcons des appartements.

L’équipe de France visite le village paralympique

Le premier défi a été de s’acclimater au décalage horaire qui est de +7h avec la France. Le groupe “cécifoot” de la délégation française a été parmi l’un des derniers à arriver au Japon, beaucoup de sportifs français étaient déjà sur place.

L’allée principale du village paralympique avec les drapeaux de tous les pays engagés

Les premiers entrainements dans la salle de sports du village

Après l’acclimatation, place aux choses sérieuses. L’objectif de performance n’autorise que très peu de temps morts. Dès le second jour, les Bleus étaient au travail : réveil musculaire et reprise douce de l’activité physique.

Séance de réveil musculaire sur vélo

Chaque appareil d’entrainement est séparé de son voisin par une sorte de barrière de plexiglas quand la distanciation ne peut pas être respectée.

La cérémonie d’ouverture

Un instant assez magique où chaque pays peut envoyer un certain nombre de représentants. Chaque délégation pourra ensuite défiler sur la célèbre piste du stage olympique de Tokyo. Le public n’était pas au rendez-vous mais le spectacle proposé par l’organisateur valait à lui seul le détour. La représentation mêlait danse, sons et lumières et cérémoniel paralympique avec pour thème central le handicap et son acceptation. A noter qu’un grand nombre de musiciens, danseurs ou comédiens étaient en situation de handicap.

La délégation française défilant au stade olympique de Tokyo

L’entrainement sur terrain

Une fois l’ouverture officielle de ces Jeux Paralympiques de Tokyo, l’équipe de France B1 a pu avoir accès aux terrains sur lesquels seront joués les matchs officiels.

Ces moments sont cruciaux : il s’agit de prendre ses repères, intégrer le nouvel espace et la façon dont les sons s’y propagent. Le type de revêtement sur le sol est aussi examiné. Une surface rapide ? lente ? l’adhérence ? Chaque joueur analyse tous ces paramètres afin de s’adapter au mieux en match et utiliser le terrain à son avantage.

Après cette phase de prise de contact, des exercices spécifiques sont mis en place par le coach dont des matchs d’entrainement en équipe réduite avec des thèmes précis.

Exercice de conduite de balle puis tir !

Un autre adversaire : la chaleur

L’invité “pas vraiment surprise” de ces Jeux Paralympiques représente un autre défi pour les joueurs. La chaleur est très intense à Tokyo ainsi que l’humidité. La température ressentie dépasse régulièrement les 40°C. Le cécifoot étant un sport assez physique, les organismes seront soumis à rude épreuve. La moindre adaptation pour réduire les conséquences de cette chaleur est bonne à prendre : utilisation de serviettes humides, hydratation constante, temps morts climatiques (une minute de pause toutes les 10 minutes de jeu effectif) et recherche d’ombre.

Serviettes humides et recherche d’ombre pour s’adapter à la chaleur

L’attente du premier match

Les Bleus sont arrivés dimanche dernier et ne joueront que ce dimanche 29 août 2021. Certes, le temps d’adaptation est important mais l’attente peut paraître longue. Chaque joueur est impatient d’enfin débuter le premier match et de rentrer pleinement dans la compétition paralympique. La pression (positive) présente dans les premiers jours peut redescendre légèrement avec le temps : attention au piège, il faudra être pleinement concentré dès les premières minutes.

Les Bleus à l’entrainement sur le terrain officiel des Jeux Paralympiques

Le Japon en premier match

Jouer face au pays hôte peut donner un stress supplémentaire mais n’oublions pas que seules les meilleures équipes du monde sont qualifiées pour cette compétition de référence. Ainsi, chaque match sera un combat complexe à remporter. Il convient donc de les envisager un par un. Se concentrer sur chaque adversaire les uns après les autres.

Premier match des Bleus face au Japon : dimanche 29 août à 09h (heure japonaise) soit 2h heure française !! Allez les Bleus !

(à suivre en direct sur France TV Sports ou sur les chaînes Youtube du Comité International Paralympique ou de l’IBSA)

(Audiodescription sur la chaîne Twitch ASA France)

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’équipe de France B1 prête pour les Jeux Paralympiques !

Aujourd’hui, nous sommes désormais à 13 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 ! L’équipe de France B1 a eu l’occasion de se retrouver une dernière fois le week-end du 6 au 8 août 2021 au Centre Technique et Sportif de la Gaillette du RC Lens. Un grand merci à eux pour leur soutien tout au long de la préparation des Bleus dans leur chemin vers Tokyo !

Le collectif sélectionné pour les Jeux de Tokyo en cercle, les mains au centre, prêt pour leur cri d’encouragement

Un stage sérieux pour mettre au point les derniers réglages

A l’approche d’une compétition majeure, l’intensité n’est pas un élément que l’on cherche à mettre en place. Il s’agissait plutôt de travailler des points clés, de répéter des actions précises sur lesquelles les Bleus peuvent faire la différence en match.

Thème de l’entrainement : les coups de pied arrêtés

Le groupe s’est beaucoup parlé, a analysé ses performances en travail spécifique mais aussi lors de mini-matchs d’entrainement. Le staff technique a été à l’écoute des joueurs dans la mise au point de stratégies qui seront employées lors des Jeux. Evidemment, les détails ne seront pas évoqués ici.

Analyse d’une action entre le coach et un joueur

Un dernier moment de partage en équipe

Ce stage a aussi été l’occasion de se retrouver en tant que groupe. En effet, la prochaine rencontre sera à l’aéroport le jour du départ. Les moments en commun avaient des allures assez familiales mélangeant concentration et détente.

Maintenant, chaque joueur va profiter des quinze derniers jours pour parfaire sa préparation mais aussi pour se reposer et passer du temps en famille avant le jour J.

Départ pour Tokyo : le samedi 20 août 2021.

Les joueurs et le staff en pleine discussion le long de la barrière

Les mots du coach

En conclusion de ce week-end, les Bleus sont apparus très motivés permettant au coach de conclure sur ces mots “Nous sommes prêts ! Maintenant à nous de faire le job !”.

Allez les Bleus !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Deux défaites mais des enseignements pour les Espoirs !

Ce samedi 31 juillet et ce dimanche 1er août 2021, le cécifoot européen s’est tourné vers la jeunesse et donc son avenir. L’équipe de France Espoirs avait rendez-vous avec son homologue d’Outre-Rhin : le collectif U23 (moins de 23 ans) allemand.

Les objectifs de ce rassemblement étaient multiples avec notamment une volonté des deux pays de créer une dynamique européenne voire mondiale autour des équipes de jeunes espoirs.

Des moments d’échange et de partage entre joueurs et staffs

Des entrainements communs ont été réalisés avec des exercices techniques animés successivement par les staffs français puis allemand. L’occasion d’échanger sur les différentes méthodes d’entrainement et ainsi de parfaire la formation de nos joueurs. L’apprentissage par l’échange et l’ouverture aux autres : quoi de plus bénéfique pour tous ?

Les équipes espoirs allemande et française
Crédit photo : Maxime Burgun

Deux matchs en conditions réelles

Les deux équipes se sont affrontées lors de deux matchs : une partie samedi et une partie dimanche. Voici les résultats :

Le premier match

La partie fut compliquée avec un manque d’organisation défensive côté français. Les allemands, avec plusieurs joueurs évoluant déjà en équipe nationale sénior, ont été beaucoup plus réalistes.
Ajouté à cela, les jeunes Bleus ont manqué cruellement d’actions offensives dans ce match. Il n’en a pas fallu plus à nos voisins européens pour clore la partie sur le score final de 2 buts à 0 à leur avantage.

L’équipe Espoirs allemande célèbre un but !
Crédit photo : Maxime Burgun

Le second match

Ce deuxième affrontement a permis de mettre en place une meilleure organisation défensive du côté des Bleus. Cependant, c’est l’aspect physique qui a fait cruellement défaut ! Nos Espoirs se sont effondrés, laissant le champ libre aux attaquants allemands. Le score final est sévère : 7 buts à 1 pour nos voisins !

Le gardien des Bleus Espoirs prêt à bloquer un ballon lancer vers son but
Crédit Photo : Hubert KIEFFER

Hocine SAHRAOUI : premier buteur de l’Histoire de l’équipe de France Espoirs

Durant le second match, Hocine SAHRAOUI (n°2) inscrit un but et ouvre enfin le compteur de l’équipe des Espoirs, fondée en 2019. Il s’agit en effet du tout premier but en compétition pour ce collectif. Une libération ? L’avenir nous le dira. En attendant, félicitations à Hocine !

Hocine SAHRAOUI, n°2, premier buteur des Espoirs
Crédit Photo : Hubert KIEFFER

En conclusion : du travail et une victoire pour le cécifoot

Certes, ces deux lourdes défaites ont permis de mesurer le chemin qu’il reste à parcourir pour l’équipe de France Espoirs dans sa route vers le Haut Niveau et la Performance. Mais l’envie et l’implication étaient présentes, favorisant la remise en question et la définition de nouveaux objectifs. Ce fut très dur physiquement pour les jeunes français : le staff prépare d’ailleurs déjà les futurs entrainements.

La discipline sportive, le cécifoot, ressort grandie de ce week-end commun. Chacun a pris du plaisir, a pu échanger, confronter son point de vue. De quoi susciter l’envie d’autres nations européennes et l’organisation de futurs journées des espoirs ? A suivre…

Un joueur allemand et un joueur français échangeant avec de jeunes enfants déficients visuels
Crédit photo : Maxime Burgun

Ce week-end a été réalisé grâce au soutien de l’Office franco-allemand pour la jeunesse. Un grand merci à eux !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

PUMA, équipementier technique officiel de l’équipe de France B1 de cécifoot

Les Bleus ont désormais un nouveau partenaire dans leur entrainement. Merci à PUMA pour le soutien technique dans le cadre de la préparation de l’équipe de France de cécifoot !

Voici une vidéo en audiodescription, réalisée par les équipes de Puma, pour officialiser cette nouvelle collaboration :

Allez les Bleus !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

La sélection officielle des joueurs qui iront disputer les Jeux Paralympiques de Tokyo

Après l’ultime déplacement à Cadiz le week-end dernier, le sélectionneur national de l’équipe de France de cécifoot a mis fin au suspense. Voici, sans plus attendre la liste des joueurs qui défendront les couleurs de la France lors des Jeux Paralympiques de Tokyo dans la discipline cécifoot.

Les joueurs

Les gardiens

Bravo aux sélectionnés et bonne chance à l’ensemble du collectif dans cette immense aventure qui s’annonce : les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 !

Allez les Bleus !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

L’équipe de France B1 repart sereine de son ultime déplacement avant les Jeux !

Ce samedi 24 juillet 2021, l’équipe de France B1 était présente à Cadiz en Espagne pour joueur deux matchs amicaux face à la sélection espagnole. Il s’agissait là de l’ultime déplacement des Bleus avant les Jeux Paralympiques de Tokyo.

L’équipe de France B1 en cercle, le coach au centre, pour les dernières consignes avant le match

Pendant ces derniers moments en opposition réelle, le sélectionneur national, Toussaint Akpweh, a pu réaliser ses ultimes observations/essais tactiques avant de prendre sa décision finale : la sélection officielle des joueurs qui partiront disputer les Jeux Paralympiques de Tokyo. La liste devrait communiquée très prochainement.

Résultats des matchs

Le premier match : un but et une bonne gestion

L’équipe de départ était composée des joueurs suivants :

Dès la première mi-temps, l’équipe de France prend le contrôle du match et se détache au score avec un but de Frédéric VILLEROUX.

En seconde période, le coach choisira de faire tourner son effectif en faisant entrer Yvan WOUANDJI à la place de Tidiane Diakhité et Benoit CHEVREAU à la place d’Alessandro Bartolomucci.
Le match reste sous contrôle et l’équipe conserve son avance au score. Quelques fautes à signaler qui donneront l’occasion aux espagnols d’obtenir une double-pénalité à une minute de la fin du match. Heureusement : non convertie. Score final : 1-0 pour la France.

L’équipe de départ lors du premier match amical Espagne-France

Le second match : des essais de configuration, une belle remontée mais une défaite de justesse

L’équipe de départ était composée des joueurs suivants :

Les espagnols, certainement échaudés lors du match du matin, sont très offensifs et très conquérants. En fin de première mi-temps, les locaux mènent par 2 buts à 0.

En seconde mi-temps, l’équipe de France opère des changements qui lui permettra de revenir au score 2-2. But de Tidiane DIAKITE et de Babacar NIANG sur une double-pénalité. Les espagnols sont plus fébriles en seconde période avec six fautes dès la 8ème minute.
Cependant, après une belle remontée au score, les Bleus se relâchent légèrement et permettent aux locaux d’inscrire un troisième but. La France obtient une seconde double-pénalité mais qui ne sera malheureusement pas convertie. Score final : 3 buts à 2 pour l’Espagne.

Mickaël Miguez tire à l’entrainement face à Jérémy Sauffisseau

En conclusion, ces derniers instants de matchs avant de partir pour l’ultime compétition ont apporté du réconfort à l’équipe de France au niveau de ses choix tactiques. La base est solide, les options de remplacement sont nombreuses et très intéressantes : de bonne augure à seulement un mois des Jeux Paralympiques. Un ultime rassemblement aura lieu à Lens dans 15 jours avant de s’envoler pour le Japon !

Allez les Bleus !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Phases finales et classement Euro 2019

Logo des Championnats d’Europe de Rome 2019

A l’issue du tour préliminaire du Championnat d’Europe 2019 de Rome, les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les demi-finales :

  • l’Espagne
  • L’Angleterre
  • La France
  • La Turquie

Voici les résultats des demi-finales (dimanche 22 septembre 2019) et de la finale (mardi 24 septembre 2019) de cet Euro 2019 de cécifoot :

A noter : l’Espagne se qualifie en finale en battant l’Angleterre aux tirs aux buts : 1 à 0.

L’Espagne deviendra ensuite Championne d’Europe en battant la France en finale par 3 buts à 1.

Drapeau de l’Espagne

Le match pour la troisième place opposa donc l’Angleterre à la Turquie :

Match troisième place Euro 2019

A noter : l’Angleterre s’impose aux tirs aux buts : 1 but à 0.

Matchs de classement

Pour établir le classement final, des matchs se sont joués entre les participants restants :

Classement final du Championnat d’Europe 2019

  • Médaille d’or : Espagne
  • Médaille d’argent : France
  • Médaille de bronze : Angleterre
  • 4ème place : Turquie
  • 5ème place : Russie
  • 6ème place : Italie
  • 7ème place : Allemagne
  • 8ème place : Belgique
  • 9ème place : Roumanie
  • 10ème place : Grèce
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020

Les Jeux paralympiques de Tokyo 2020 ont été décalés du 24 août au 5 septembre 2021. Ils donneront lieu à 539 épreuves organisées dans 22 sports différents sur un total de 21 sites de compétition.

Logo officiel des Jeux Paralympiques de Tokyo

La cérémonie d’ouverture aura lieu le 24 août 2021 à 20h (heure japonaise) soit 13h en heure française.

La cérémonie de clôture aura lieu le 5 septembre à 20h (heure japonaise) soit 13h heure française.

Les épreuves de cécifoot

Localisation

Elles auront lieu au Aomi Urban Sports Park, dans le district d’Aomi, à Tokyo (Japon).

Ce stade en plein air est proche du village olympique où seront logés les athlètes et non loin de la célèbre baie de Tokyo. Le cécifoot sera la seule discipline paralympique à utiliser ces équipements.
Par contre, deux disciplines des Jeux Olympiques (du 23 juillet au 8 août 2021) s’affronteront en ces lieux : le basket-ball à 3 et l’escalade sportive (pour la première fois de son histoire).

Calendrier général

Le tour préliminaire (phases de poules) débutera le dimanche 29 août 2021 à partir de 9h (heure japonaise) ; soit 2h du matin heure française.

Consultez le calendrier et les résultats des matchs du groupe A

Consultez le calendrier et les résultats des matchs du groupe B

La grande finale avec attribution de la fameuse médaille d’or paralympique se déroulera le samedi 4 septembre 2021 à partir de 17h30 (heure japonaise) ; soit 10h30 heure française.

Consultez les résultats des phases finales et le classement du tournoi

Les équipes en compétition

Huit équipes se sont imposées dans leurs championnats continentaux respectifs et ont obtenu leur qualification pour la compétition ultime, les Jeux Paralympiques :

  • Le Maroc : vainqueur du championnat d’Afrique
  • Le Brésil (tenant du titre) et l’Argentine pour l’Amérique du Sud
  • L’Espagne (championne d’Europe) et la France (vice-championne d’Europe)
  • La Chine : championne d’Asie en titre
  • la Thaïlande qui a repris la place laissée vacante par l’Iran
  • Le Japon : pays hôte

8 pays vont s’affronter pour la médaille d’or paralympique de cécifoot

La répartion en poules

Les huit équipes en compétition ont été réparties en deux poules par tirage au sort :

La poule A :
La poule B :
  • Maroc
  • Argentine
  • Thaïlande
  • Espagne

Les équipes d’une même poule vont s’affronter une fois pour établir un classement préliminaire. Les deux meilleurs de chaque poule seront qualifiés pour les demi-finales des Jeux Paralympiques. Et enfin, les gagnants iront en finale pour la lutte pour le titre !

Consultez ici les résultats des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020

Bravo à toutes les équipes !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Les Espoirs français et allemands du cécifoot vont se rencontrer lors d’un week-end d’entrainement commun !

Du 30 juillet au 1er août 2021, le cécifoot européen sera placé sous le signe des ESPOIRS. En effet, la France et l’Allemagne vont se retrouver à Schiltigheim (Grand-Est, France) pour réaliser un entrainement commun avec leurs équipes respectives de joueurs de moins de 23 ans.

Ces trois jours seront ponctués par deux matchs entre ces deux collectifs espoirs.

Une première pour les deux équipes !

Ce sera effectivement la première fois que l’équipe de France Espoirs aura l’occasion d’affronter une autre équipe nationale de sa catégorie : moins de 23 ans.

Côté allemand, la création de ce collectif est très récent et ils n’ont pas encore eu l’occasion de se déplacer à l’étranger. Cependant, certains joueurs du groupe ont déjà eu l’occasion de jouer en équipe nationale sénior et s’appuient donc sur une solide expérience internationale.

Ce rassemblement sera l’occasion d’échanger sur les méthodes d’entrainement, d’encourager la progression collective avec des philosophies différentes mais aussi de se tester face à une équipe solide. Rappelons qu’un tournoi de référence est prévu en octobre 2021.

Des enjeux multiples

Plus largement, l’objectif de se rassemblement sera de lancer une dynamique nationale sur les équipes espoirs. En effet, par le passé, deux championnats du monde U23 avaient été organisés mais finalement annulés par manque d’équipes.
Au delà de la progression collective, les responsables des équipes Espoirs françaises et allemandes espèrent que ce regroupement fera un effet boule de neige et que d’autres nations vont prendre en considération les jeunes pratiquants de leurs pays car ils sont l’avenir de notre discipline.

L’équipe de France Espoirs lors d’un match d’entrainement à Schiltigheim

La sélection française qui jouera face à l’Allemagne U23

Les joueurs

  • CASTEL Allan
  • DE JABRUN Samuel
  • GUIBAL Benjamin (gardien de but)
  • GROSSET Lucas (gardien de but)
  • LEFAITE Luca
  • LEFEVRE Corentin
  • MORGEAU Thomas (gardien de but)
  • SAHRAOUI Hocine
  • SCHMITT Florent

Le staff

  • BRUCKER Vincent : kinésithérapeute
  • CHEVREAU Benoit : coach gardiens de but
  • FERREUX Romain : préparateur physique
  • PREVOT Iwan : guide offensif
  • VILLEROUX Frédéric : coach adjoint
  • GARRANGER Rémi : coach principal et sélectionneur national
Le coach, Rémi Garranger, donne ses instructions à ses joueurs avant un engagement
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

La France avec le Brésil, la Chine et le Japon dans la poule A pour les Jeux de Tokyo !

Ce lundi 14 juin 2021 a eu lieu le tirage au sort de la phase préliminaire de l’épreuve de cécifoot des Jeux Paralympiques de Tokyo.

France vs Japon lors du World Grand Prix 2021

Les huit équipes en compétition ont été réparties en deux poules de quatre. Pendant les trois premiers jours du tournoi, les équipes d’une même poule vont s’affronter pour établir un classement. Les deux meilleurs de chaque poule iront en demi-finales puis les vainqueurs s’affronteront dans une finale pour la médaille d’or paralympique !

Poule A

Les équipes tirées au sort pour faire partie de la poule A des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 sont les suivantes :

Poule B

Les équipes tirées au sort pour faire partie de la poule B des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 sont les suivantes :

  • Le Maroc : champion d’Afrique
  • L’Argentine : récent vainqueur du World Grand Prix 2021
  • La Thaïlande : équipe incontournable d’Asie ayant profité du forfait de l’Iran pour les Jeux mais qui a su montrer sa ténacité en se qualifiant pour le match de la troisième place du dernier World Grand Prix
  • L’Espagne : championne d’Europe en titre et récente troisième du World Grand Prix 2021

Bon ou mauvais tirage pour la France ?

Ce n’est jamais une bonne nouvelle de tomber dans la même poule que l’équipe qui a remporté toutes les éditions des Jeux Paralympiques depuis que le cécifoot en est une discipline. Cependant, le fait de rencontrer le Brésil en phase de poules permettra de ne plus avoir à croiser leur route avant une hypothétique finale ! Plutôt une bonne nouvelle donc, même si d’autres équipes redoutables seront sur le chemin des Bleus avant cela.

Le Japon a montré un visage très intéressant lors de son World Grand Prix. Leur défense très efficace leur permet d’être décisif sur des attaques rapides ou des contres. Il faudra s’en méfier même si, maintenant que nous les avons déjà affrontés, l’équipe de France B1 saura à quoi s’attendre.

Pour la Chine et le Brésil, nous nagerons en revanche dans des eaux inconnues. Même si leurs réputations les précédent, ce sont deux équipes d’un niveau extrêmement élevé, leur état de forme du moment demeure un mystère. Ces deux équipes n’ont pas été aperçues en compétition internationale depuis leurs championnats continentaux respectifs, soit depuis plus d’un an et demi ! Un choix de leur part ? Certainement !

En conclusion, la poule dont l’équipe de France a hérité est pleine d’inconnues et donc potentiellement pleine de dangers ! Les Bleus connaissent maintenant leurs premiers adversaires et leur feuille de route : du travail et encore du travail pour pouvoir rivaliser avec l’élite mondiale du cécifoot dans la plus belle des compétitions.

Les huit équipes en lutte pour le titre paralympique
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

World Grand Prix 2021 : l’Argentine conserve son titre !

C’est terminé à Tokyo ! L’édition 2021 du World Grand Prix s’est achevé par deux matchs ce samedi 5 juin. L’Espagne affrontait la Thaïlande pour la troisième place du classement final tandis que l’Argentine défendait son titre contre le Japon, en finale.

Espagne-Thaïlande : match pour la troisième place

Le match a commencé avec beaucoup de nervosité de la part des thaïlandais qui ont accumulé énormément de fautes en un temps record. Déjà quatre fautes en seulement quatre minute de jeu. Un temps mort et des changements stratégiques de la part du coach thaïlandais ont permis de calmer le jeu. L’équipe asiatique a ainsi pu davantage construire son jeu et a dominé la partie jusqu’en fin de première période. Il a cependant fallu payer la facture de leur mauvais début de match : une sixième faute est sifflée contre la Thaïlande à 1min30 du terme de la première période, synonyme d’une double pénalité. Le numéro 10 espagnol s’avance pour la tirer mais la parade du gardien adverse est excellente ! Le ballon ainsi dévié reste sur le terrain mais n’est pas suffisamment bien capté par la défense thaïlandaise. Le numéro 6 espagnol l’intercepte, arme son tir et d’une très belle frappe inscrit le seul but du match.
Pendant le reste de la partie, l’Espagne s’appliquera à défendre et à museler l’attaque adverse. Une troisième place du tournoi amplement méritée pour nos voisins européens !

Argentine-Japon : la finale

Durant tout le match, les argentins ont vraiment maîtrisé la situation. Un but à la 9ème minute et un autre à la 15ème minute de la première période : tous les deux marqués par le fameux Maximiliano Antonio ESPINILLO. De quoi mettre de sérieux doutes dans la tête des japonais à la mi-temps. La second période a été complètement contrôlée par les argentins qui ont su épuiser les japonais pour se diriger vers un nouveau sacre.

(finale du World Grand Prix 2021 proposée en replay et commentée en français par ASA France (Thao Coubrun) : chaîne Youtube)

Le joueur argentin Maximiliano Antonio ESPINILLO, auteur d’un doublé aujourd’hui, finira d’ailleurs “meilleur buteur de la compétition” et “meilleur joueur du tournoi” ! Un palmarès déjà impressionnant et prometteur avant les Jeux Paralympiques.

Classement final du tournoi

L’Argentine termine donc à la première place et conserve donc son titre.

Le Japon, pays hôte, accroche une très belle seconde place.

L’Espagne s’offre un podium et finit troisième après avoir remporté la petite finale.

La Thaïlande est donc 4ème mais avec un joueur en seconde position au classement des meilleurs buteurs.

L’équipe de France, sans victoire dans ce tournoi, repart 5ème.

Toutes les équipes qui ont participé à ce World Grand Prix se retrouveront d’ailleurs aux Jeux Paralympiques de Tokyo avec en plus le Brésil, la Chine et le Maroc ! Rendez-vous le 23 août 2021 !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

World Grand Prix : le point après trois jours de compétition

English version

Trois jours de compétition viennent de s’achever à Tokyo dans cette édition 2021 du World Grand Prix. Demain, pas de match, toutes les équipes ont droit à un jour de repos : l’occasion de faire le point !

Logo officiel du World Grand Prix 2021
Crédit : SANTEN, Japan Blind Football Association

Les derniers résultats

L’équipe de France B1 ne jouait pas ce mardi 1er juin 2021 alors que deux matchs étaient au programme. Dans la matinée, l’Argentine s’est imposée 4 buts à 3 face à la Thaïlande au terme d’une partie pleine de rebondissements ! En effet, l’équipe thaïlandaise a d’abord encaissé un but avant d’inscrire quasiment coup sur coup deux buts, faisant douter la solide équipe d’Argentine en fin de première période. A leur retour sur le terrain, les sud-américains ont repris les commandes du match et sont parvenus à imposer leur jeu : 4 buts à 2 à la 16ème minute. En toute fin de match, la Thaïlande parvient à réduire la marque et inscrit un but sur penalty à une seconde du terme de la partie ! Incroyable match qui offre cependant trois points à l’Argentine et 2 victoires en 2 matchs. Score final : 4-3 pour l’Argentine.

En début d’après-midi, l’Espagne affrontait les locaux, le Japon. Ce match était très attendu. L’équipe hôte est en effet l’équipe en forme du moment avec deux victoires dans les deux premières journées du tournoi. L’Espagne, quant à elle, a connu un début difficile avec une défaite 3 buts à 2 face à la Thaïlande. Il fallait absolument se rattraper pour rester en bonne position pour le titre. A l’entame du match, le jeu est équilibré, des occasions de chaque côté mais la première mi-temps se termine sur un score vierge 0-0. En seconde mi-temps, sur une très belle relance du gardien à la 9ème minute, le numéro 11 japonais dribble la défense et marque ! Le Japon confirme qu’il faudra compter sur eux dans ce tournoi. Cependant, l’Espagne ne s’avouera pas vaincue et s’accrochera jusqu’au bout en arrachant l’égalisation 1 but partout à la 18ème minute.

Résultats du Jour 3 de la compétition

Classement après le troisième jour de tournoi

Consultez à tout moment le classement actualisé du tournoi !

Comme une confirmation, le Japon conserve la tête du classement trois jours après le début du tournoi : 7 points et une différence de buts de +2. Les locaux ont su surprendre les autres équipes par leurs qualités offensives.
Toutefois, c’est une position fragile car ils sont suivi de près par l’Argentine (6 points) qui possède un match de retard. A coup sûr, leur confrontation directe du jeudi 3 juin est très attendue ! Cependant, sauf renversement majeur peu probable, le Japon a déjà un pied en finale de son tournoi.

Quant aux autres équipes, rien n’est encore joué ! La Thaïlande peut encore venir troubler le duo de tête avec un dernier match à joueur face à l’équipe de France. Les Bleus, quant à eux, sont condamnés au succès s’ils veulent espérer se qualifier pour le match de la troisième place. La finale du tournoi semble, quant à elle, déjà inaccessible.
Pour l’Espagne, tout est encore possible, il leur reste deux matchs à joueur.

En conclusion, au soir de cette troisième journée de matchs passionnants, seul le Japon peut rêver de finale, talonner par l’Argentine. Pour les autres équipes, tout reste à faire !

Programme des prochaines journées

Avant de passer à la phase finale du tournoi, il reste deux journées à jouer, soit quatre matchs qui s’annoncent captivants.

Jeudi 3 juin 2021

L’Espagne affronte la France à 10h30 heure japonaise soit 3h30 heure française pour le duel européen ce tournoi !
A suivre à 13h (6h heure française), le très attendu Japon-Argentine !

Vendredi 4 juin 2021

La France affrontera la Thaïlande à 10h30 heure japonaise ; un match plein d’enjeux pour la Thaïlande qui sera certainement un adversaire redoutable ! Les Bleus devront être vigilants.
En conclusion de cette journée, l’Espagne défiera l’Argentine !

Les équipes vont se reposer à Tokyo ce mercredi 2 juin 2021 pour nous offrir de beaux matchs, restez connectés sur nos réseaux pour d’autres informations !

Programme détaillé des matchs : par ici
Le classement actualisé à tout moment par ici
La fiche de l’équipe de France de cécifoot, c’est par !

France-Argentine au World Grand Prix 2021 – la défense française face à la redoutable attaque argentine
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Lancement de l’académie de cécifoot Nouvelle-Aquitaine le 20 juin 2021 !

L’académie de cécifoot régionale Nouvelle-Aquitaine ouvre officiellement ses portes le dimanche 20 juin 2021. Elle vient compléter le club désormais composé de trois membres avec l’académie Hauts-de-France, créée en septembre 2020, et l’académie Grand-Est, débutée en mai 2021.

Le projet reste fidèle aux valeurs d’origine : permettre à de jeunes déficients visuels (entre 7 et 16 ans) de pratiquer leur passion pour le football sous la forme du cécifoot. L’événement s’organisera en différents ateliers de découverte pour les jeunes mais aussi pour les parents. La pratique du football par des enfants déficients visuels est encadrée par des éducateurs expérimentés dans la discipline pour un jeu en toute sécurité.

Intéressé ?

Si tu es déficient visuel et passionné de football dans la région Nouvelle-Aquitaine, n’hésite pas à venir découvrir le cécifoot.
Ou si vous êtes parent d’un enfant déficient visuel, n’hésitez pas à lui faire découvrir ce sport accessible en toute sécurité.

Inscriptions / Renseignements

Informations pratiques

  • Lieu : Stade du Jard (Sporting Athlétique Mérignacais), rue du Jard à Mérignac (33400)
  • Date et horaires : dimanche 20 juin 2021 de 15h à 17h
  • Informations sur les académies de cécifoot en général ? Par ici.
  • Une académie de cécifoot déjà en place ? Par (Grand-Est) ou ici (Hauts-de-France)

Venez nombreuses et nombreux !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Académie de cécifoot Nouvelle-Aquitaine

Bienvenue sur la page dédiée à l’académie de cécifoot régionale de la Nouvelle-Aquitaine. Vous trouverez ci-dessous toutes les informations pratiques à son sujet.

La lancement de l’académie de cécifoot Nouvelle-Aquitaine aura lieu le dimanche 20 juin 2021 de 15h à 17h. Il s’agira d’une première séance d’initiation pour permettre aux enfants et aux parents de tester l’activité.

Fréquence d’entrainement : à définir après lancement officiel

Horaires d’entrainement : à définir après lancement officiel

Lieu d’entrainement : Stade du Jard, rue du Jard à Mérignac (33400)


ou dans un des centres de notre partenaire URBAN SOCCER

Encadrement :

Frédéric VILLEROUX
Responsable de l’Académie de cécifoot région Nouvelle-Aquitaine

Effectif :

A venir

Contact

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Prochaine initiation au cécifoot de l’académie Grand-Est le 5 juin 2021 !

Après son lancement officiel le 1er mai 2021, l’Académie Grand-Est de cécifoot revient pour une seconde journée d’initiation le samedi 5 juin 2021.

Le principe est toujours le même : permettre à des jeunes déficients visuels de pratiquer une adaptation du football : le cécifoot. Dans un premier temps, ils testeront l’activité lors d’ateliers d’initiation. Puis, dans un second temps, ils auront la possibilité de pratiquer régulièrement dans leur académie régionale. L’encadrement est assuré par des professionnels qualifiés pour rassurer parents et enfants.

La District d’Alsace de Football était présent lors de la première journée d’initiation et a réalisé cet excellent reportage vidéo de présentation :

Merci au District d’Alsace de Football pour ce reportage

Pour d’autres informations sur le déroulé de la première journée d’initiation de l’Académie Grand-Est, n’hésitez pas à consulter notre article sur l’événement.

Informations pratiques journée du 5 juin 2021

La prochaine journée d’initiation aura lieu le 5 juin 2021 dans un centre Urban Soccer situé au 48 Chemin Haut, 67200 Strasbourg.

Horaires : de 10h à 12H

Inscriptions : en remplissant ce formulaire

Informations : academie@cecifoot-france.fr

Liens utiles :

A l’issue de cette seconde matinée de découverte, les inscriptions pour la prochaine saison d’entrainements réguliers seront lancées !

Venez nombreuses et nombreux !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Historique des équipes nationales

En France, le cécifoot est devenu une discipline sportive à part entière en mars 1998 lors de la toute première Assemblée Générale officielle, marquant le début de la structuration de ce sport dans notre pays et l’organisation des premières compétitions. La constitution d’une équipe nationale pouvait donc désormais débuter, avec le soutien des instances officielles.

En catégorie B1, le tout premier déplacement international de l’équipe de France a eu lieu en septembre 1998 à Sanremo (Italie) lors d’un tournoi amical. Les « Bleus » de l’époque y ont affronté l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie ; des nations déjà bien en place sur la scène européenne.

Au niveau mondial, les compétitions de référence « International Blind Sports Association » (B1 et B2/B3) ont débuté en 1997 avec un premier championnat d’Europe en septembre à Barcelone puis un premier championnat du monde un an plus tard, en septembre 1998, à Campinas (Brésil).

Logo officiel de l’International Blind Sports Association

Quant aux deux catégories françaises (B1 et B2/B3), elles eurent l’occasion de vivre leur toute première compétition officielle lors de l’année 1999 :

  • au second championnat d’Europe de la catégorie B1 à Porto (Portugal) en juin 1999 : la France termina 5ème sur 5 nations engagées
  • au second championnat d’Europe de la catégorie B2/B3 à Minsk (Biélorussie) en octobre 1999 : la France termina 5ème sur 7 nations engagées

Ainsi, depuis ces débuts officiels, les différentes équipes de France participèrent à de nombreuses compétitions internationales de référence s’enchainant à une fréquence régulière :

  • les championnats d’Europe : tous les 2 ans
  • les championnats du Monde : tous les 4 ans (entre deux Jeux Paralympiques)
  • les Jeux Paralympiques : tous les 4 ans (entre deux Mondiaux)

En 2019, une troisième équipe nationale est venue complétée les deux autres : l’équipe de France Espoirs B1.

L’équipe de France Espoirs : l’avenir du cécifoot français
Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

La sélection paralympique : mode d’emploi

A la suite de la crise sanitaire que nous connaissons tous, les Jeux Paralympiques 2020 ont été reportés. Ils se dérouleront désormais du 24 Aout au 5 Septembre 2021.

La Fédération Française Handisport s’est adaptée à ce contexte exceptionnel en assurant un haut-niveau d’exigence tout en harmonisant les critères de sélection des athlètes en fonction de la situation actuelle et de l’équité sportive. Cela signifie que la Commission fédérale de la sélection Française est chargée de sélectionner les athlètes qui ont les meilleures chances de décrocher une médaille olympique, et peuvent s’appuyer sur des évènements ou facteurs autres que les compétitions de sélection pour choisir les sportifs qui iront défendre les couleurs de la France à Tokyo.

Logo des Jeux Paralympiques de Tokyo

Combien de joueurs de cécifoot peuvent partir aux Jeux Paralympiques ?

Les Jeux Paralympiques 2020 réuniront environ 4 400 athlètes qui se disputeront 539 médailles. Parmi ces 4 400 athlètes, seuls 64 sont des joueurs de cécifoot. C’est-à-dire qu’il y aura huit équipes – en l’occurrence le Japon, le Brésil, l’Espagne, la Chine, l’Argentine, la Thaïlande, le Maroc et la France – composées de huit joueurs masculins et de deux gardiens de but. Il y a donc dix joueurs sélectionnés par équipe.

L’équipe de France de cécifoot en réunion avec son staff : tous les joueurs ne seront pas sélectionnés pour les Jeux Paralympiques

Quels sont les critères de sélection d’un joueur de cécifoot ?

Pour qu’un joueur soit sélectionné, il doit avoir participé au moins une fois à une compétition internationale de cécifoot entre le 1er janvier 2018 et le 31 mai 2021 et doit avoir le statut international de classe sportive « Confirmé » ou « Révision ».

Le joueur sélectionné doit également être à jour dans sa classification internationale. Dans le cas de la déficience visuelle, cela signifie qu’il doit subir un examen médical officiel par un médecin ophtalmologiste accrédité. Ce test est indispensable pour assurer l’équité des épreuves en “classifiant” les différentes formes de handicap, ici visuel.

Matériel d’examen ophtalmologique

Pour tout athlète n’ayant jamais été classifié, cet examen doit dater de l’année en cours. Chaque tournoi international de référence organisé avant les Jeux Paralympiques peut donner lieu à une classification : les deux premiers jours avant le début d’une compétition y sont toujours consacrés. A noter : aucune classification n’est réalisé pendant la période des Jeux.
Pour un  joueur présentant une pathologie visuelle jugée stable par le médecin ou s’il est non-voyant de naissance, il sera classifié « à vie » et n’aura pas à refaire d’examen officiel.
En revanche, en cas de pathologie visuelle évolutive, la durée de validité de cette classification sera déterminée par l’examinateur afin de permettre des réévaluations régulières en vue de futures compétitions.

Comment se qualifient les équipes nationales de cécifoot pour les Jeux Paralympiques ?

L’équipe qui remporte les championnats du monde de cécifoot est automatiquement qualifiée. Or, le Brésil a gagné les championnats du monde 2018. Il fut donc le premier qualifié.

Ensuite, des championnats régionaux sont organisés en Amérique, Asie, Europe et Afrique pour déterminer qui seront les prochains participants aux Jeux Paralympiques. Chaque région peut envoyer un certain nombre d’équipe aux Jeux Paralympique : l’Amérique peut envoyer 1 équipe, l’Asie – 2 équipes, l’Afrique – 1 équipe et enfin l’Europe – 2 équipes. Et c’est donc à l’issu des championnats d’Europe de 2019 que l’Equipe de France s’est qualifiée, en étant finaliste du tournoi.

Et pour finir, le pays qui accueille le tournoi voit son équipe de cécifoot directement qualifiée pour les Jeux, en l’occurrence le Japon pour cette édition.

Les huit pays en compétition pour la médaille d’or des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020

Ressources complémentaires

Si vous désirez en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à consulter ce lien.

Consultez également la fiche de l’équipe de France de cécifoot B1 : histoire, palmarès, composition.

Article rédigé par Hector Emptaz

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Sensibiliser au handicap par le cécifoot

Les joueurs de cécifoot interviennent régulièrement dans les écoles ou dans les clubs de football auprès d’un public jeune afin de les sensibiliser au handicap.

Les jeunes U10 du FC Vaujours ; Crédit photo : FC Vaujours

Cette notion de handicap peut en effet paraître abstraite pour un enfant évoluant dans un milieu dit “ordinaire”. Pourquoi cette personne ne marche-t-elle pas comme moi ? Pourquoi ne peut-il pas voir ? Comment parvient-il à se déplacer seul ? A courir ? A faire du sport ?

En général, lors de journées dites de “sensibilisation“, toutes ces questions trouvent des réponses. Les enfants rencontrent une personne porteuse d’un handicap qui leur en explique la nature, ses difficultés et les adaptations qui ont dû être mises en place dans leur vie quotidienne.

La pratique d’un sport comme adaptation au handicap

Lorsqu’on présente une déficience visuelle, la pratique d’un sport comme le cécifoot permet de développer considérablement des capacités nécessaires à la vie de tous les jours comme l’orientation spatiale et la perception auditive. Apprendre à écouter son environnement, réagir et se déplacer en conséquence ou encore connaître sa position dans l’espace sont des notions fondamentales dans l’acquisition d’une autonomie. Le handisport peut donc être vu comme un facteur favorisant l’adaptation, le développement de l’autonomie et l’intégration dans la société.

Exemple d’une journée de sensibilisation : rencontre avec les jeunes U10 du FC Vaujours

Le jeudi 22 avril 2021, Yvan Wouandji, joueur de l’équipe de France de cécifoot, a eu l’occasion d’être reçu par le club de football FC Vaujours en région parisienne. Il a alors rencontré les jeunes de la catégorie U10 et leur a fait découvrir son sport, le cécifoot. Mais pas seulement !

Les enfants à l’écoute autour de leurs encadrants ; Crédit Photo : FC Vaujours

Qu’est-ce que le handicap visuel concrètement ?

La première partie de son intervention a été centrée sur l’explication du handicap visuel et sur les moyens qui existent pour accéder à la plus grande autonomie possible dans la vie de tous les jours. Par exemple, à quoi sert la canne blanche qu’une personne non-voyante utilise lors de ses déplacements ?

Explication du fonctionnement d’une canne blanche lors des déplacements ; Crédit photo : FC Vaujours

Ensuite, pour aborder des sujets qui touchent davantage des enfants, il convenait de parler de l’école. Comment un enfant non-voyant fait-il pour apprendre s’il ne peut pas lire ou voir des images ?

Vous, vous apprenez à lire avec vos yeux, nous on apprend à lire avec nos doigts !

Yvan Wouandji, joueur de l’équipe de France de cécifoot

Yvan Wouandji a donc poursuivi son propos sur l’explication du système d’écriture en braille, permettant aux personnes atteintes de déficience visuelle de lire et d’écrire.

Vidéo d’explication du système Braille aux enfants ; Crédit : FC Vaujours

Atelier de découverte du cécifoot

Après toutes ces explications, les enfants n’attendaient plus que de passer à la pratique et de découvrir comment leur propre sport, le football, pouvait être pratiqué par des non-voyants.

Les ateliers ont commencé par l’explication des bases de la discipline : la communication orale. Les joueurs signalent en permanence leur position et leurs actions par la parole. Ils renseignent ainsi  à leurs coéquipiers leurs intentions et les faits de jeu importants.

Les enfants ont appris à se déplacer avec le ballon sans aucun repère visuel, à réaliser des passes ou encore à tirer au but en prenant connaissance de la notion de guidage.

Résumé des ateliers en vidéo

Vidéos et photos réalisées par les encadrants du FC Vaujours, merci à eux !

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Archives éditions passées de la Coupe de France de cécifoot

Edition 2021

Edition annulée en raison de la crise sanitaire liée au COVID 19.

Edition 2020

Edition annulée en raison de la crise sanitaire liée au COVID 19.

Edition 2019

Coupe de France 2018-2019

Catégorie B1

Précisions sur le déroulement de cette compétition

1° Matchs de poules

  • Les équipes étaient réparties en 4 poules (A, B, C et D)
  • Dans la poule C les équipes ont été départagées par tirage au sort car étaient à égalité de points et avaient également la même différence de buts.

2° Matchs de qualification 

  • Le 1er de la poule A affronte le 1er de la poule B puis le 1er de la poule C joue le 1er de la poule D.
  • Idem pour les équipes classées 2ème et 3ème de leur poule : 2A vs 2B, 2C vs 2D, etc…
  • A noter : Toulouse a été déclarée vainqueur du match 3A vs 3B car absence de troisième équipe en poule A

3° Matchs de classement (dimanche 28 avril 2019)

  • Finale 
  • Places 3 et 4 (petite finale)
  • Places 5 et 6
  • Places 7 et 8
  • Places 9 et 10

Classement final de la Coupe de France B1 2019

Classement Equipes
1Mérignac (SAM) – B1
2 Don Bosco Cécifoot Nantes – B1
3Précy-sur-Oise – B1
4Clermont-Ferrand – B1
5Cécifoot Saint-Mandé – B1
6Racing Club de Lens – B1
7Anderlecht 5 a side – B1
8 
ASECC/OC Ivry – B1
9 Toulouse Football Club – B1
10AVH Paris – B1
11 
SC Schiltigheim – B1

Tous les détails en cliquant sur les liens ci-dessous :

Coupe de France B1 2019

Classement final de la Coupe de France B1 2019

Catégorie B2/B3

Précisions sur le déroulement de cette compétition

Matchs de poules

  • Les équipes étaient réparties en 3 poules (A, B et C)

2° Matchs de qualification et de classement (samedi 27 et dimanche 28)

  • Les deux meilleurs premiers de poule (en nombre de points) se rencontrent. Le leader de la poule restante affronte le meilleur second des poules. Ceci constitue les demi-finales puis la finale.
  • Les perdants des demi-finales se disputent les places 3 et 4.
  • Viennent ensuite les matchs de classement avec un tournoi triangulaire pour les places 5 à 7 puis la particularité que les 2 moins bons troisièmes des poules jouent un mini-tournoi aller-retour pour attribuer les places 8 et 9.

Classement final de la Coupe de France B2/B3 2019

Classement Equipes
1AC Boulogne Billancourt – B2/B3
2Royal Standard Cécifoot Liège – B2/B3
3Association Sportive Villeurbanne Cécifoot – B2/B3
4ASSEC Joinville-le-Pont – B2/B3
5AVH Paris – B2/B3
6Don Bosco Cécifoot Nantes – B2/B3
7Havre Athletic Club Cécifoot – B2/B3
8SC Schiltigheim – B2/B3
9Mons – B2/B3

Tous les détails en cliquant sur les liens ci-dessous :

Coupe de France B2/B3 2019

Classement final de la Coupe de France B2/B3 2019

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram