Le championnat d’Europe de cécifoot aura lieu du 10 au 17 juin 2022 à Pescara en Italie !

L’équipe de France B1 de cécifoot se rendra en Italie, à Pescara, du 10 au 17 juin 2022, pour disputer les championnats d’Europe de cécifoot. L’enjeu est important : les quatre premiers du tournoi seront qualifiés pour le championnat du Monde 2023.

Dix équipes européennes, dont la France, participent à ce tournoi. Les Bleus débuteront les phases préliminaires de la compétition dans le groupe A dont voici le planning :

Les joueurs français

Voici la liste des joueurs et membres du staff de l’équipe de France B1 qui partiront à Pescara pour disputer le Championnat d’Europe 2022 :

Retrouvez toutes les informations sur le tournoi à venir par ici

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Deux défaites consécutives pour la France face à la Turquie en match amical

Du 5 au 7 avril 2022, l’équipe de France de cécifoot se rendait en Turquie pour jouer deux matchs amicaux face à la sélection nationale turque dans les installations de leur Fédération de Football à Istanbul ; l’équivalent de notre “Clairefontaine”. Ce déplacement intervenait dans le cadre de la préparation pour le Championnat d’Europe de cécifoot en juin prochain.

B1 Turquie-France amical avril 2022
05-04-2022
B1 Turquie-France amical avril 2022
06-04-2022

Les joueurs et gardiens de buts français sélectionnés pour se rendre en Turquie sont à retrouver par ici.
A noter, l’absence de joueurs habituellement titulaires comme Frédéric VILLEROUX, Tidiane DIAKITE, Gaël RIVIERE ou encore Martin BARON.

Le fil des matchs

Turquie – France du 5 avril 2022 : 3-1

Match 1 : cérémonie de début de match. Les deux équipes sont côte à côte avec leur drapeau et les arbitres au milieu
Crédits photo : Fédération Turque de cécifoot

En première mi-temps, l’équipe de France se composait de :

  • Benoit CHEVREAU (gardien)
  • Jérôme PENISSON
  • Babacar NIANG
  • Hakim AREZKI
  • Yvan WOUANDJI

Les turcs prennent rapidement les commandes du match en inscrivant un but dès la 8ème minute et exercent une pression constante sur l’équipe de France. 1-0 pour la Turquie à la mi-temps.

En seconde période, changement de gardien pour les Bleus : Alessandro BARTOLOMUCCI entre. Arona SOW remplace Yvan WOUANDJI. Ce dernier entrera de nouveau plus tard à la place de Jérôme PENISSON.
A la 7ème minute, une faute est commise dans le surface de réparation sur Arona SOW. Babacar NIANG inscrit alors le premier but des Bleus sur pénalty. L’équipe locale augmentera dès lors son engagement en attaque et exploitera de grosses lacunes défensives dans notre camp. Les gardiens tricolores subissent un nombre conséquent de frappes qui finissent par aboutir à 2 buts et un score finale de 3 à 1 en faveur de la Turquie. Outre les problèmes défensifs sur ce match, les Bleus n’ont eu que trop peu de frappes en direction du portier turc pour l’inquiéter ou perturber leur nette domination dans le jeu.

Turquie – France du 6 avril 2022 : 2-0

Match 2 : la Turquie a le ballon, les défenseurs français tentent de s’interposer.
Crédits photo : Fédération Turque de cécifoot

En première mi-temps, l’équipe de France se composait de :

  • Alessandro BARTOLOMUCCI (gardien)
  • Mickaël MIGUEZ
  • Babacar NIANG
  • Hakim AREZKI
  • Yvan WOUANDJI

La première période a été dans la continuité du match de la veille avec des lacunes défensives majeures. Les locaux en profiteront pour inscrire 2 buts d’entrée. Le score à la mi-temps est de 2 à 0.

En seconde mi-temps, Benoit CHEVREAU garde les buts français et Arona SOW vient prendre la place de Mickaël MIGUEZ. On observe une nette amélioration des prestations défensives et offensives de la part de l’équipe de France. Les Bleus parviennent à rivaliser avec les turcs en s’offrant 2 occasions très nettes mais finalement non concrétisée. Le score final restera donc 2 à 0 pour la Turquie en fin de match.

Et ensuite ?

Ce déplacement en Turquie a permis de mettre en évidence les différentes lacunes de l’équipe de France même si certains joueurs habituels étaient absents. Le collectif devra se remobiliser et corriger rapidement le tir avant la prochaine grande compétition : l’Euro 2022. Les occasions de travail ne seront pas très éloignées : les Bleus se retrouveront à Angers dès le 25 avril pour affronter de nouveau la Turquie, mais cette fois, à domicile !

Les Bleus à l’entrainement en Turquie avant leur série de matchs amicaux
Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

L’équipe de France B1 se rendra en Turquie en préparation de l’Euro 2022

Ce lundi 4 avril 2022, l’équipe de France B1 de cécifoot se rendra à Istanbul en Turquie pour disputer deux matchs amicaux face à la sélection nationale turque. Ce déplacement intervient dans le cadre de la préparation pour l’Euro 2022 en juin prochain.

A partir de mardi 5 et jusqu’au vendredi 7 avril 2022, l’équipe de France aura la chance de s’entrainer dans l’équivalent du “Clairefontaine” de l’équipe nationale turque de football. En prime, les deux sélections de cécifoot s’affronteront lors de deux matchs amicaux.

Le programme

B1 Turquie-France amical avril 2022
05-04-2022
B1 Turquie-France amical avril 2022
06-04-2022

Les deux matchs auront lieu à 16h (heure locale) soit 15h en heure française

Les joueurs et membres du staff sélectionnés pour le déplacement

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

PUMA : équipementier technique du cécifoot français jusqu’en 2024 !

Après avoir soutenu l’équipe de France B1 dans sa préparation pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020, PUMA et la Commission Cécifoot ont entériné leur partenariat en tant qu’équipementier technique national.

Les représentants de PUMA et de la Fédération Française Handisport

Ils continueront donc d’habiller les différentes équipes de France mais aussi les académies de cécifoot pendant leurs entrainements.

La signature du contrat a été réalisée en présence de Gaël Rivière, vice-président de la Fédération Française Handisport ainsi que joueur de l’équipe de France de cécifoot, et Charly Simo, directeur sportif des sports pour déficients visuels au sein de cette même fédération.

Signature de l’accord en présence de Gaël Rivière
Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Master de Hambourg : victoire du FC St Pauli, les Bleus Espoirs terminent 4ème !

Le Master de Hambourg s’est achevé ce dimanche 3 octobre 2021 par la victoire du club local : le FC St Pauli.

Les demi-finales ont été à sens unique face à l’équipe de France Espoirs qui s’inclinent par 4 buts à 0 contre le futur champion. Nos jeunes bleus n’ont pas su concrétiser leur performance de la veille alors qu’ils étaient parvenus à sortir de la phase préliminaire en accédant aux demi-finales.

B1 Master de Hambourg – Phase finale
03-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase finale
03-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase finale
03-10-2021 location

Le match de la troisième place opposa ensuite les turcs du Bursapor FK aux Espoirs français du cécifoot. Dominateurs, nos opposants n’ont pas laissé beaucoup de place aux Bleus et s’imposent sur le score de 3 buts à 0.

B1 Master de Hambourg – Match 3ème place
03-10-2021 location

La finale du tournoi, quant à elle, a été beaucoup plus disputée. Le Merseyside FC a tenu tête aux locaux en les obligeant à jouer un match sous tension. Les allemands finiront par trouver l’ouverture et s’imposent par 1 but à 0.

B1 Master de Hambourg – Finale
03-10-2021 location
FC St Pauli vs Merseyside FC
Crédit photo : eli13 Studio

Classement final du tournoi

  • FC St Pauli
  • Merseyside Blind FC
  • Bursapor FK
  • France U23
  • AC Crema
  • Cécifoot Charleroi

Quel bilan pour l’équipe de France Espoirs ?

“Une progression vraiment notable” : tels ont été les mots du sélectionneur national Espoirs, Rémi GARRANGER.
Auteurs d’une belle première journée à Hambourg le week-end dernier, les Bleus Espoirs n’ont pas su poursuivre sur leur lancée en phase finale du tournoi dimanche dernier. Néanmoins, de gros progrès ont été constatés dans le jeu offensif collectif. C’est principalement ce qui manquait à cette équipe. Le coach ajoutera ensuite “il faudra conserver les éléments positifs du samedi et se servir de la moins bonne performance du dimanche pour apprendre et repartir au travail”

Les progrès sont là mais le travail à fournir reste encore important.

FC St Pauli vs France U 23
Crédit photo : eli13 Studio
Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Master de Hambourg : les Espoirs en demi, carton plein pour les locaux du FC St Pauli !

La journée marathon s’achève à Hambourg après 15 matchs joués ! Les locaux du FC St Pauli ont réalisé un carton plein avec 5 victoires en 5 matchs. Ils terminent donc premier de la phase préliminaire du Master. L’équipe de France Espoirs achève quant à elle sa journée à la quatrième place après une victoire, deux nuls et deux défaites.

B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location

Tous les résultats ? C’est par ici !

Classement complet de la phase préliminaire

Classement Equipes Joué Gagné Perdu Nuls Différence de buts Points
1 FC St. Pauli – B1FC St. Pauli – B1 5 5 0 0 8 15
2 Bursaspor FK – B1Bursaspor FK – B1 5 1 1 3 -1 6
3 Merseyside Blind FC – B1Merseyside Blind FC – B1 5 1 1 3 -1 6
4 France Espoirs – B1France Espoirs – B1 5 1 2 2 -2 5
5 AC Crema – B1AC Crema – B1 5 0 1 4 -1 4
6 Cécifoot Charleroi – B1Cécifoot Charleroi – B1 5 0 3 2 -3 2

Le programme du dimanche 3 octobre 2021 : la phase finale

Crédit Photo : FCSP-Blindenfussball

Les demi-finales verront s’affronter le 2ème et le 3ème de la phase préliminaire à 09H puis le 1er contre le 4ème à 10h15. Les matchs se dérouleront en deux périodes de 20 minutes.
A partir de 11h30, le matchs de classement pour les places 5 et 6 opposera l’AC Crema au belge du Cécifoot Charleroi.

Bravo à l’équipe de France Espoirs pour sa qualification ! A suivre également le match de la troisième place à 12h45 et la finale à 14h ce dimanche 3 octobre 2021 !

Allez les Bleus !

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Cap sur le Master d’Hambourg pour les Espoirs !

Ce samedi 2 octobre 2021, l’équipe de France Espoirs aura du pain sur la planche. Elle débutera en effet sa compétition de référence de l’année : le master de Hambourg 2021. Le tournoi se déroulera sur deux jours (samedi 2 et dimanche 3 octobre 2021) et aura un programme très dense. Chaque équipe jouera cinq matchs le samedi lors de la phase préliminaire avec une seule période de 25 minutes.

Les équipes en compétition

Six équipes s’affronteront sur les deux jours de compétition :

Déroulé du tournoi

Chaque équipe s’affronte une fois lors des phases préliminaires à l’issue desquelles un classement sera établi. Les équipes classées de 1 à 4 joueront les demi-finales. Les deux autres équipes s’affronteront pour les places 5 et 6.

Les joueurs sélectionnés en Equipe de France Espoirs

  • CASTEL Allan
  • DEJABRUN Samuel
  • GUIBAL Benjamin (gardien)
  • SAHRAOUI Hocine
  • SCHMITT Florent
  • LEFEVRE Corentin
  • MORGEAU Thomas (gardien)

Renfort de l’équipe de France sénior : PENISSON Jérôme

Le staff

  • BRUCKER Vincent : kinésithérapeute
  • PREVOT Iwan : guide offensif
  • VILLEROUX Frédéric : coach assistant
  • GARRANGER Rémi : coach principal

Le planning des matchs

Premier match de la journée à 09h ; une seule période de 25 minutes de jeu ; les matchs s’enchainent toutes les 40 minutes.
Premier match des Bleus Espoirs à 10h20 face l’AC Crema !

B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
B1 Master de Hambourg – Phase préliminaire
02-10-2021 location
Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Tokyo 2020 : La France éliminée, les demi-finales se dessinent déjà après 2 jours de compétition

A Tokyo, la seconde journée de compétition de ces Jeux Paralympiques vient de se terminer. Il ne reste plus qu’un match à jouer dans les phases préliminaires. Les demi-finales se dessinent déjà.

Groupe A : point de situation

L’équipe de France forme un mur devant son gardien avant un coup-franc face à la Chine

La France éliminée du tableau principal

L’équipe de France, responsable d’un mauvais démarrage face au Japon en première journée, a su afficher un visage nouveau face à la Chine lors du second match. Les Bleus ont été beaucoup plus impliqué et concentré mais cela n’a pas été suffisant : la Chine s’impose 1 à 0 en toute fin de match. Les regrets sont à diriger du côté de la véritable contre-performance réalisée face aux japonais : défaite 4 à 0. Malheureusement, après deux défaites, les français ne peuvent plus jouer la médaille et les phases finales ; ils seront condamnés à jouer les matchs de classement. Nous connaîtrons leur futur adversaire demain soir.

Le Brésil déjà en demi-finale !

Après un parcours sans faute avec des victoires à chaque fois assez larges, le Brésil est déjà assuré de sa place en demi-finale. Décidément, les Jeux Paralympiques leur réussissent vraiment très bien à chaque édition !

Crédits photo : IBSA

Japon ou Chine en demi-finale ?

C’est le match à enjeu de demain ! Le vainqueur sera qualifié pour les demi-finales des Jeux Paralympiques. Les deux équipes ont leur chance dans ce match qui paraît assez ouvert.

Les Bleus affrontent le Brésil demain à 04h30 heure française

Ultime match de poule pour les Bleus : vont-ils continuer à poursuivre leurs efforts et réussir à augmenter leur niveau de jeu ? Offrir une réelle opposition au Brésil, la meilleure nation de cécifoot au monde, serait une belle récompense après les échecs des derniers jours. Une belle performance permettrait à la France d’accrocher le match de classement pour la 5ème place paralympique. En cas de défaite, les Bleus joueront le match pour la 7ème place.

Groupe B : point de situation

L’Argentine en demi-finale !

Comme son collègue d’Amérique du Sud, l’Argentine a proposé des matchs sérieux et avec ses deux victoires aux dépends du Maroc et de l’Espagne, est assurée de passer à l’étape supérieure de la compétition.

Maroc et Espagne : le match pour une place en demi !

Comme dans le groupe A, il y aura un match à fort enjeu demain, mardi 31 août ! Le Maroc a créé la surprise en parvenant à s’imposer 2 buts à 0 face à la Thaïlande. Ils se retrouvent donc à égalité de points avec l’Espagne. Leur confrontation directe de demain déterminera qui des deux nations ira en demi-finale !

La Thaïlande ferme la marche

La Thaïlande se retrouve dans une situation identique à celle de la France dans le groupe A. Ils sont condamnés à l’exploit cette fois-ci face à l’Argentine pour essayer de se hisser un peu plus haut dans le classement paralympique et éviter le match de la dernière place.

Le programme du 31 août 2021
Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Les Bleus terminent leur acclimatation : bilan des premiers jours à Tokyo

Demain, ce sera place à la compétition ! L’équipe de France B1 va enfin lancer son tournoi dimanche 29 août 2021 face au pays hôte, le Japon. Mais avant cela, revenons sur les premiers jours des Bleus à Tokyo.

L’arrivée, l’acclimatation

Après un long voyage et des formalités d’entrée complexes sur le territoire japonais, les Bleus ont cherché à prendre leur marque dans le village paralympique. L’endroit est exceptionnel, des athlètes du monde entier se côtoient dans une très bonne ambiance malgré la compétition et les restrictions sanitaires importantes. Chaque pays occupe un ou plusieurs étages d’un immeuble et y affiche fièrement son drapeau sur les balcons des appartements.

L’équipe de France visite le village paralympique

Le premier défi a été de s’acclimater au décalage horaire qui est de +7h avec la France. Le groupe “cécifoot” de la délégation française a été parmi l’un des derniers à arriver au Japon, beaucoup de sportifs français étaient déjà sur place.

L’allée principale du village paralympique avec les drapeaux de tous les pays engagés

Les premiers entrainements dans la salle de sports du village

Après l’acclimatation, place aux choses sérieuses. L’objectif de performance n’autorise que très peu de temps morts. Dès le second jour, les Bleus étaient au travail : réveil musculaire et reprise douce de l’activité physique.

Séance de réveil musculaire sur vélo

Chaque appareil d’entrainement est séparé de son voisin par une sorte de barrière de plexiglas quand la distanciation ne peut pas être respectée.

La cérémonie d’ouverture

Un instant assez magique où chaque pays peut envoyer un certain nombre de représentants. Chaque délégation pourra ensuite défiler sur la célèbre piste du stage olympique de Tokyo. Le public n’était pas au rendez-vous mais le spectacle proposé par l’organisateur valait à lui seul le détour. La représentation mêlait danse, sons et lumières et cérémoniel paralympique avec pour thème central le handicap et son acceptation. A noter qu’un grand nombre de musiciens, danseurs ou comédiens étaient en situation de handicap.

La délégation française défilant au stade olympique de Tokyo

L’entrainement sur terrain

Une fois l’ouverture officielle de ces Jeux Paralympiques de Tokyo, l’équipe de France B1 a pu avoir accès aux terrains sur lesquels seront joués les matchs officiels.

Ces moments sont cruciaux : il s’agit de prendre ses repères, intégrer le nouvel espace et la façon dont les sons s’y propagent. Le type de revêtement sur le sol est aussi examiné. Une surface rapide ? lente ? l’adhérence ? Chaque joueur analyse tous ces paramètres afin de s’adapter au mieux en match et utiliser le terrain à son avantage.

Après cette phase de prise de contact, des exercices spécifiques sont mis en place par le coach dont des matchs d’entrainement en équipe réduite avec des thèmes précis.

Exercice de conduite de balle puis tir !

Un autre adversaire : la chaleur

L’invité “pas vraiment surprise” de ces Jeux Paralympiques représente un autre défi pour les joueurs. La chaleur est très intense à Tokyo ainsi que l’humidité. La température ressentie dépasse régulièrement les 40°C. Le cécifoot étant un sport assez physique, les organismes seront soumis à rude épreuve. La moindre adaptation pour réduire les conséquences de cette chaleur est bonne à prendre : utilisation de serviettes humides, hydratation constante, temps morts climatiques (une minute de pause toutes les 10 minutes de jeu effectif) et recherche d’ombre.

Serviettes humides et recherche d’ombre pour s’adapter à la chaleur

L’attente du premier match

Les Bleus sont arrivés dimanche dernier et ne joueront que ce dimanche 29 août 2021. Certes, le temps d’adaptation est important mais l’attente peut paraître longue. Chaque joueur est impatient d’enfin débuter le premier match et de rentrer pleinement dans la compétition paralympique. La pression (positive) présente dans les premiers jours peut redescendre légèrement avec le temps : attention au piège, il faudra être pleinement concentré dès les premières minutes.

Les Bleus à l’entrainement sur le terrain officiel des Jeux Paralympiques

Le Japon en premier match

Jouer face au pays hôte peut donner un stress supplémentaire mais n’oublions pas que seules les meilleures équipes du monde sont qualifiées pour cette compétition de référence. Ainsi, chaque match sera un combat complexe à remporter. Il convient donc de les envisager un par un. Se concentrer sur chaque adversaire les uns après les autres.

Premier match des Bleus face au Japon : dimanche 29 août à 09h (heure japonaise) soit 2h heure française !! Allez les Bleus !

(à suivre en direct sur France TV Sports ou sur les chaînes Youtube du Comité International Paralympique ou de l’IBSA)

(Audiodescription sur la chaîne Twitch ASA France)

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

L’équipe de France B1 prête pour les Jeux Paralympiques !

Aujourd’hui, nous sommes désormais à 13 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 ! L’équipe de France B1 a eu l’occasion de se retrouver une dernière fois le week-end du 6 au 8 août 2021 au Centre Technique et Sportif de la Gaillette du RC Lens. Un grand merci à eux pour leur soutien tout au long de la préparation des Bleus dans leur chemin vers Tokyo !

Le collectif sélectionné pour les Jeux de Tokyo en cercle, les mains au centre, prêt pour leur cri d’encouragement

Un stage sérieux pour mettre au point les derniers réglages

A l’approche d’une compétition majeure, l’intensité n’est pas un élément que l’on cherche à mettre en place. Il s’agissait plutôt de travailler des points clés, de répéter des actions précises sur lesquelles les Bleus peuvent faire la différence en match.

Thème de l’entrainement : les coups de pied arrêtés

Le groupe s’est beaucoup parlé, a analysé ses performances en travail spécifique mais aussi lors de mini-matchs d’entrainement. Le staff technique a été à l’écoute des joueurs dans la mise au point de stratégies qui seront employées lors des Jeux. Evidemment, les détails ne seront pas évoqués ici.

Analyse d’une action entre le coach et un joueur

Un dernier moment de partage en équipe

Ce stage a aussi été l’occasion de se retrouver en tant que groupe. En effet, la prochaine rencontre sera à l’aéroport le jour du départ. Les moments en commun avaient des allures assez familiales mélangeant concentration et détente.

Maintenant, chaque joueur va profiter des quinze derniers jours pour parfaire sa préparation mais aussi pour se reposer et passer du temps en famille avant le jour J.

Départ pour Tokyo : le samedi 20 août 2021.

Les joueurs et le staff en pleine discussion le long de la barrière

Les mots du coach

En conclusion de ce week-end, les Bleus sont apparus très motivés permettant au coach de conclure sur ces mots “Nous sommes prêts ! Maintenant à nous de faire le job !”.

Allez les Bleus !

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Deux défaites mais des enseignements pour les Espoirs !

Ce samedi 31 juillet et ce dimanche 1er août 2021, le cécifoot européen s’est tourné vers la jeunesse et donc son avenir. L’équipe de France Espoirs avait rendez-vous avec son homologue d’Outre-Rhin : le collectif U23 (moins de 23 ans) allemand.

Les objectifs de ce rassemblement étaient multiples avec notamment une volonté des deux pays de créer une dynamique européenne voire mondiale autour des équipes de jeunes espoirs.

Des moments d’échange et de partage entre joueurs et staffs

Des entrainements communs ont été réalisés avec des exercices techniques animés successivement par les staffs français puis allemand. L’occasion d’échanger sur les différentes méthodes d’entrainement et ainsi de parfaire la formation de nos joueurs. L’apprentissage par l’échange et l’ouverture aux autres : quoi de plus bénéfique pour tous ?

Les équipes espoirs allemande et française
Crédit photo : Maxime Burgun

Deux matchs en conditions réelles

Les deux équipes se sont affrontées lors de deux matchs : une partie samedi et une partie dimanche. Voici les résultats :

Le premier match

La partie fut compliquée avec un manque d’organisation défensive côté français. Les allemands, avec plusieurs joueurs évoluant déjà en équipe nationale sénior, ont été beaucoup plus réalistes.
Ajouté à cela, les jeunes Bleus ont manqué cruellement d’actions offensives dans ce match. Il n’en a pas fallu plus à nos voisins européens pour clore la partie sur le score final de 2 buts à 0 à leur avantage.

L’équipe Espoirs allemande célèbre un but !
Crédit photo : Maxime Burgun

Le second match

Ce deuxième affrontement a permis de mettre en place une meilleure organisation défensive du côté des Bleus. Cependant, c’est l’aspect physique qui a fait cruellement défaut ! Nos Espoirs se sont effondrés, laissant le champ libre aux attaquants allemands. Le score final est sévère : 7 buts à 1 pour nos voisins !

Le gardien des Bleus Espoirs prêt à bloquer un ballon lancer vers son but
Crédit Photo : Hubert KIEFFER

Hocine SAHRAOUI : premier buteur de l’Histoire de l’équipe de France Espoirs

Durant le second match, Hocine SAHRAOUI (n°2) inscrit un but et ouvre enfin le compteur de l’équipe des Espoirs, fondée en 2019. Il s’agit en effet du tout premier but en compétition pour ce collectif. Une libération ? L’avenir nous le dira. En attendant, félicitations à Hocine !

Hocine SAHRAOUI, n°2, premier buteur des Espoirs
Crédit Photo : Hubert KIEFFER

En conclusion : du travail et une victoire pour le cécifoot

Certes, ces deux lourdes défaites ont permis de mesurer le chemin qu’il reste à parcourir pour l’équipe de France Espoirs dans sa route vers le Haut Niveau et la Performance. Mais l’envie et l’implication étaient présentes, favorisant la remise en question et la définition de nouveaux objectifs. Ce fut très dur physiquement pour les jeunes français : le staff prépare d’ailleurs déjà les futurs entrainements.

La discipline sportive, le cécifoot, ressort grandie de ce week-end commun. Chacun a pris du plaisir, a pu échanger, confronter son point de vue. De quoi susciter l’envie d’autres nations européennes et l’organisation de futurs journées des espoirs ? A suivre…

Un joueur allemand et un joueur français échangeant avec de jeunes enfants déficients visuels
Crédit photo : Maxime Burgun

Ce week-end a été réalisé grâce au soutien de l’Office franco-allemand pour la jeunesse. Un grand merci à eux !

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

PUMA, équipementier technique officiel de l’équipe de France B1 de cécifoot

Les Bleus ont désormais un nouveau partenaire dans leur entrainement. Merci à PUMA pour le soutien technique dans le cadre de la préparation de l’équipe de France de cécifoot !

Voici une vidéo en audiodescription, réalisée par les équipes de Puma, pour officialiser cette nouvelle collaboration :

Allez les Bleus !

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

La sélection officielle des joueurs qui iront disputer les Jeux Paralympiques de Tokyo

Après l’ultime déplacement à Cadiz le week-end dernier, le sélectionneur national de l’équipe de France de cécifoot a mis fin au suspense. Voici, sans plus attendre la liste des joueurs qui défendront les couleurs de la France lors des Jeux Paralympiques de Tokyo dans la discipline cécifoot.

Les joueurs

Les gardiens

Bravo aux sélectionnés et bonne chance à l’ensemble du collectif dans cette immense aventure qui s’annonce : les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 !

Allez les Bleus !

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

L’équipe de France B1 repart sereine de son ultime déplacement avant les Jeux !

Ce samedi 24 juillet 2021, l’équipe de France B1 était présente à Cadiz en Espagne pour joueur deux matchs amicaux face à la sélection espagnole. Il s’agissait là de l’ultime déplacement des Bleus avant les Jeux Paralympiques de Tokyo.

L’équipe de France B1 en cercle, le coach au centre, pour les dernières consignes avant le match

Pendant ces derniers moments en opposition réelle, le sélectionneur national, Toussaint Akpweh, a pu réaliser ses ultimes observations/essais tactiques avant de prendre sa décision finale : la sélection officielle des joueurs qui partiront disputer les Jeux Paralympiques de Tokyo. La liste devrait communiquée très prochainement.

Résultats des matchs

Le premier match : un but et une bonne gestion

L’équipe de départ était composée des joueurs suivants :

Dès la première mi-temps, l’équipe de France prend le contrôle du match et se détache au score avec un but de Frédéric VILLEROUX.

En seconde période, le coach choisira de faire tourner son effectif en faisant entrer Yvan WOUANDJI à la place de Tidiane Diakhité et Benoit CHEVREAU à la place d’Alessandro Bartolomucci.
Le match reste sous contrôle et l’équipe conserve son avance au score. Quelques fautes à signaler qui donneront l’occasion aux espagnols d’obtenir une double-pénalité à une minute de la fin du match. Heureusement : non convertie. Score final : 1-0 pour la France.

L’équipe de départ lors du premier match amical Espagne-France

Le second match : des essais de configuration, une belle remontée mais une défaite de justesse

L’équipe de départ était composée des joueurs suivants :

Les espagnols, certainement échaudés lors du match du matin, sont très offensifs et très conquérants. En fin de première mi-temps, les locaux mènent par 2 buts à 0.

En seconde mi-temps, l’équipe de France opère des changements qui lui permettra de revenir au score 2-2. But de Tidiane DIAKITE et de Babacar NIANG sur une double-pénalité. Les espagnols sont plus fébriles en seconde période avec six fautes dès la 8ème minute.
Cependant, après une belle remontée au score, les Bleus se relâchent légèrement et permettent aux locaux d’inscrire un troisième but. La France obtient une seconde double-pénalité mais qui ne sera malheureusement pas convertie. Score final : 3 buts à 2 pour l’Espagne.

Mickaël Miguez tire à l’entrainement face à Jérémy Sauffisseau

En conclusion, ces derniers instants de matchs avant de partir pour l’ultime compétition ont apporté du réconfort à l’équipe de France au niveau de ses choix tactiques. La base est solide, les options de remplacement sont nombreuses et très intéressantes : de bonne augure à seulement un mois des Jeux Paralympiques. Un ultime rassemblement aura lieu à Lens dans 15 jours avant de s’envoler pour le Japon !

Allez les Bleus !

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Les Espoirs français et allemands du cécifoot vont se rencontrer lors d’un week-end d’entrainement commun !

Du 30 juillet au 1er août 2021, le cécifoot européen sera placé sous le signe des ESPOIRS. En effet, la France et l’Allemagne vont se retrouver à Schiltigheim (Grand-Est, France) pour réaliser un entrainement commun avec leurs équipes respectives de joueurs de moins de 23 ans.

Ces trois jours seront ponctués par deux matchs entre ces deux collectifs espoirs.

Une première pour les deux équipes !

Ce sera effectivement la première fois que l’équipe de France Espoirs aura l’occasion d’affronter une autre équipe nationale de sa catégorie : moins de 23 ans.

Côté allemand, la création de ce collectif est très récent et ils n’ont pas encore eu l’occasion de se déplacer à l’étranger. Cependant, certains joueurs du groupe ont déjà eu l’occasion de jouer en équipe nationale sénior et s’appuient donc sur une solide expérience internationale.

Ce rassemblement sera l’occasion d’échanger sur les méthodes d’entrainement, d’encourager la progression collective avec des philosophies différentes mais aussi de se tester face à une équipe solide. Rappelons qu’un tournoi de référence est prévu en octobre 2021.

Des enjeux multiples

Plus largement, l’objectif de se rassemblement sera de lancer une dynamique nationale sur les équipes espoirs. En effet, par le passé, deux championnats du monde U23 avaient été organisés mais finalement annulés par manque d’équipes.
Au delà de la progression collective, les responsables des équipes Espoirs françaises et allemandes espèrent que ce regroupement fera un effet boule de neige et que d’autres nations vont prendre en considération les jeunes pratiquants de leurs pays car ils sont l’avenir de notre discipline.

L’équipe de France Espoirs lors d’un match d’entrainement à Schiltigheim

La sélection française qui jouera face à l’Allemagne U23

Les joueurs

  • CASTEL Allan
  • DE JABRUN Samuel
  • GUIBAL Benjamin (gardien de but)
  • GROSSET Lucas (gardien de but)
  • LEFAITE Luca
  • LEFEVRE Corentin
  • MORGEAU Thomas (gardien de but)
  • SAHRAOUI Hocine
  • SCHMITT Florent

Le staff

  • BRUCKER Vincent : kinésithérapeute
  • CHEVREAU Benoit : coach gardiens de but
  • FERREUX Romain : préparateur physique
  • PREVOT Iwan : guide offensif
  • VILLEROUX Frédéric : coach adjoint
  • GARRANGER Rémi : coach principal et sélectionneur national
Le coach, Rémi Garranger, donne ses instructions à ses joueurs avant un engagement
Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

World Grand Prix Jour 1 : les Bleus s’inclinent d’entrée, belle journée pour les équipes asiatiques !

Faux départ pour les équipes européennes à l’issue de la première journée du World Grand Prix 2021 à Tokyo. L’Espagne s’incline 3 buts à 2 face à la Thaïlande dans le premier match tandis que le Japon saisit sa chance et s’impose 1 but à 0 contre l’équipe de France.

Résultats du jour

Le match de l’équipe de France

Pour affronter le Japon, le sélectionneur national, Toussaint Akpweh, avait choisi d’aligner :

Les joueurs de l’équipe de France alignés pour le début du match, prêts à rentrer sur le terrain

Dès le début du match, la tension est palpable. Ce match a été le premier en compétition officielle depuis septembre 2019. Les débuts sont hésitants, la mise en place trop lente, les Bleus recevront une sanction immédiate après une légère erreur défensive : but de l’équipe japonaise à 50 secondes de jeu. Première occasion, but d’entrée pour les locaux !

Par la suite, le jeu s’est équilibré avec une équipe de France qui a retrouvé confiance en elle petit à petit. Les actions s’enchainent avec de plus en plus de jeu vers l’avant mais le Japon résiste vaillamment.

Frédéric Villeroux aux prises avec deux jours japonais

En seconde mi-temps, le match revient clairement à l’avantage de la France qui a su imposer son rythme à l’équipe locale. Les japonais ne parviendront pas à développer des actions vraiment dangereuses et se regroupent en défense. Avec la fatigue du match, les erreurs deviennent de plus en plus nombreuses et une sixième faute sera sifflée en faveur des Bleus. Au cécifoot, rappelons que cela se traduit par une double pénalité.

Malheureusement, cette double pénalité n’a pas été convertie et l’occasion d’égaliser s’envole. Les japonais résisteront jusqu’au bout et finiront par s’imposer 1 but à 0 face à l’équipe de France au terme d’un match pourtant assez équilibré.

En somme, la France paie cher son début de match timide et cède face à des japonais très solides défensivement.

Et la suite ?

Dès demain, lundi 31 mai 2021, l’équipe de France B1 repart sur le terrain et affrontera l’Argentine à 10h30 heure japonaise soit 3h30 du matin heure française. Les Bleus auront fort à faire face à l’équipe sud-américaine, tenante du titre au World Grand Prix. Pas question de débuter le match au ralenti, les argentins ne pardonneront aucune erreur. Face à une des meilleures équipes du monde, les français parviendront-ils à entrer pleinement dans la compétition ?

Hakim Arezki, défenseur de l’équipe de France de cécifoot

Liens utiles

Classement actualisé de la phase préliminaire du World Grand Prix
Calendrier des matchs
Déroulé du tournoi

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Les Espoirs du cécifoot : un collectif soudé

L’équipe de France Espoirs de cécifoot avait rendez-vous du 14 au 16 mai 2021 à Schiltigheim pour un stage d’entrainement. Tout au long du week-end, le collectif est apparu très soudé, uni vers un objectif commun de progression.

L’équipe de France Espoirs en cercle, les mains de chacun au centre, pour le cri d’encouragement en début d’entrainement

Les thèmes de ce stage étaient le jeu offensif et la prise d’initiatives en match. Des points capitaux dans la préparation de leur futur tournoi international de référence début octobre.

Déroulé de ce stage d’entrainement

Avec un entrainement le vendredi, trois le samedi et un dernier le dimanche matin, le rythme était soutenu. Le but était d’analyser la réaction des joueurs à la fatigue : une notion très courante dans le cécifoot quand il faut parfois enchaîner plusieurs matchs dans une même journée.

Une séance chez les Espoirs se déroule toujours suivant le même schéma : exposé des objectifs du jour, 1min30 de concentration en silence pour mieux se plonger dans la séance à venir puis une repérage du terrain. Viennent ensuite les échauffements globaux puis plus spécifiques avec ballon.

Echauffement en groupe en début de séance

Toujours dans un but de développer les qualités offensives des joueurs, des mini-matchs à thème ont été concoctés par le staff technique. Par exemple, les Bleus Espoirs devaient s’affronter par équipe de trois avec la consigne suivante : si un but était marqué, il n’était comptabilisé que si l’ensemble de l’équipe avait franchi la ligne médiane. L’objectif étant de stimuler le jeu vers l’avant.

Match d’entrainement de l’équipe de France Espoirs en trois contre trois

Développement de la créativité

Pour un jour accéder au Haut Niveau, le travail ne se limite pas au terrain de cécifoot. Beaucoup d’éléments extérieurs peuvent venir soutenir la recherche de performance. C’est la raison pour laquelle le sélectionneur de l’équipe de France Espoirs, Rémi Garranger, a choisi de faire participer son groupe à un atelier théâtre. En effet, les notions de créativité, d’imagination et de cohésion d’équipe sont des concepts qui peuvent être très utiles en match !

Le groupe Espoirs se retrouvent autour d’un atelier théâtre

Et pour les gardiens ?

Pendant que les joueurs développaient leurs capacités offensives, les gardiens s’entrainaient de leur côté sous la supervision de leur coach spécifique, Benoit Chevreau, gardien de l’équipe de France sénior. Travail physique, développement des réflexes et des capacités athlétiques, aucun répit ne leur a été accordé.

Exercice d’arrêt d’un ballon dans différentes positions

En résumé ?

Pour conclure, ce stage d’entrainement a montré que nos Espoirs sont plein d’envie et ne demandent qu’à relever de nouveaux défis. Le collectif est très complice et évolue ensemble en harmonie. Il y a bien sûr encore du travail mais on ne peut s’empêcher de penser qu’ils sont sur la bonne voie ! Vivement les prochains matchs et la concrétisation des efforts de cette belle équipe !

Un joueur, balle aux pieds, évoluant sur le terrain, alors que les gardiens s’exercent à l’arrière plan
Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

World Grand Prix 2021

Le World Grand Prix est un tournoi international officiel de cécifoot référencé par l’IBSA (“International Blind Sports Association”). L’édition 2021 se déroulera à Tokyo du 30 mai au 5 juin 2021. La compétition sonne comme une répétition des Jeux Paralympiques qui se dérouleront également à Tokyo.

Les équipes engagées

Cinq équipes participent à l’édition 2021 du tournoi : le Japon, l’Espagne, la Thaïlande, la France et l’Argentine (tenante du titre !).

Ces cinq équipes participeront également aux Jeux Paralympiques de Tokyo : du 24 août au 5 septembre 2021.

Déroulé du tournoi

Les équipes s’affrontent chacune une fois dans une phase préliminaire. A l’issue de cette phase préliminaire, un classement est établi. Les deux premiers du classement joueront une finale. Les 3ème et 4ème s’affronteront pour la troisième place du tournoi. Le 5ème du classement préliminaire conservera la 5ème place définitive.

Localisation du tournoi

Le tournoi se déroule dans l’arrondissement spécial de Shinagawa, l’une des 23 zones formant la métropole de Tokyo, capitale du Japon. Cet arrondissement compte à lui seul environ 345 000 habitants.

Les rencontres du World Grand Prix se joueront plus précisément au Tennōzu Park, déjà connu par les joueurs de cécifoot pour avoir accueilli les éditions précédentes du tournoi.

Calendrier complet de la phase préliminaire

(tous les horaires affichés sont en heure locale
10h30 à Tokyo = 3h30 à Paris
13h à Tokyo = 6h à Paris)

Retrouvez le classement actualisé de la phase préliminaire par ici.

Calendrier de la phase finale du tournoi :

Le match pour la troisième place aura lieu le samedi 5 juin 2021 à 10h30 (heure locale).

La grande finale du tournoi aura lieu le samedi 5 juin à 13h (heure locale).

Décalage horaire et retransmissions

Le Japon compte + 7h de décalage horaire avec la France. Quand il est 13h à Tokyo, il est 6h du matin à Paris.

Tous les matchs seront retransmis en direct sur le site officiel de l’événement.

Conditions sanitaires

Le tournoi se déroulera sans spectateur. Les membres de chaque équipe seront testés pour le COVID-19 avant le départ et régulièrement pendant toute la durée de la compétition.

Les zones de circulation seront restreintes pour tous afin de limiter au maximum les contacts. Ce protocole a été établi par les autorités japonaises pour garantir la sécurité de tous.

Les joueurs de l’équipe de France sélectionnés

Voici la liste des joueurs et membres du staff de l’équipe de France B1 qui partiront à Tokyo pour disputer le World Grand Prix 2021 :

Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Rassemblement des Espoirs du cécifoot du 14 au 16 mai 2021

L’équipe de France Espoirs se retrouvera à Schiltigheim du 14 au 16 mai 2021 pour un stage d’entrainement.

Lors du dernier stage à la fin du mois de février dernier, les Espoirs du cécifoot ont eu droit à un bilan de leurs capacités physiques et techniques. Ils sont repartis de Schiltigheim avec des objectifs de travail personnel. Ce regroupement à venir donnera l’occasion au staff de vérifier si les plans d’entrainement individuels ont été bien suivis et donc de mesurer l’implication de chacun.

Les objectifs du stage

Le thème principal des entrainements du week-end sera le travail OFFENSIF : la capacité à se créer des occasions, prendre des initiatives et à les concrétiser.
Des ateliers sous forme de duels en un contre un seront organisés afin de développer le sens de l’attaque et de la saisie d’opportunités de nos jeunes joueurs.

Tir d’une double pénalité lors d’un stage de l’équipe de France Espoirs

Les joueurs et membres du staff sélectionnés

  • Les joueurs :
    • BEN MOHAMMED Djibril
    • CASTEL Allan
    • DEJABRUN Samuel
    • GUIBAL Benjamin (gardien)
    • GROSSET Lucas (gardien)
    • LEFAITE Luca
    • LEFEVRE Corentin
    • MORGEAU Thomas (gardien)
    • SAHRAOUI Hocine
    • SCHMITT Florent
  • Le staff :
    • CHEVREAU Benoit : coach gardien
    • DIEMER Mathieu : kinésithérapeute
    • FERREUX Romain : préparateur physique
    • PREVOT Iwan : guide offensif
    • VILLEROUX Frédéric : coach assistant
    • GARRANGER Rémi : coach principal
Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail

Historique des équipes nationales

En France, le cécifoot est devenu une discipline sportive à part entière en mars 1998 lors de la toute première Assemblée Générale officielle, marquant le début de la structuration de ce sport dans notre pays et l’organisation des premières compétitions. La constitution d’une équipe nationale pouvait donc désormais débuter, avec le soutien des instances officielles.

En catégorie B1, le tout premier déplacement international de l’équipe de France a eu lieu en septembre 1998 à Sanremo (Italie) lors d’un tournoi amical. Les « Bleus » de l’époque y ont affronté l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie ; des nations déjà bien en place sur la scène européenne.

Au niveau mondial, les compétitions de référence « International Blind Sports Association » (B1 et B2/B3) ont débuté en 1997 avec un premier championnat d’Europe en septembre à Barcelone puis un premier championnat du monde un an plus tard, en septembre 1998, à Campinas (Brésil).

Logo officiel de l’International Blind Sports Association

Quant aux deux catégories françaises (B1 et B2/B3), elles eurent l’occasion de vivre leur toute première compétition officielle lors de l’année 1999 :

  • au second championnat d’Europe de la catégorie B1 à Porto (Portugal) en juin 1999 : la France termina 5ème sur 5 nations engagées
  • au second championnat d’Europe de la catégorie B2/B3 à Minsk (Biélorussie) en octobre 1999 : la France termina 5ème sur 7 nations engagées

Ainsi, depuis ces débuts officiels, les différentes équipes de France participèrent à de nombreuses compétitions internationales de référence s’enchainant à une fréquence régulière :

  • les championnats d’Europe : tous les 2 ans
  • les championnats du Monde : tous les 4 ans (entre deux Jeux Paralympiques)
  • les Jeux Paralympiques : tous les 4 ans (entre deux Mondiaux)

En 2019, une troisième équipe nationale est venue complétée les deux autres : l’équipe de France Espoirs B1.

L’équipe de France Espoirs : l’avenir du cécifoot français
Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux : Facebooktwitteryoutubeinstagram

Vous aimez cet article ? Aidez-nous à le faire connaître en le partageant : Facebooktwitterlinkedinmail
Aller au contenu principal